Seul Wanze/Bas-Oha fait mieux qu’Aubel et Weywertz !

En P1, jusqu’à présent, il y a Wanze/Bas-Oha, déjà vainqueur de la première tranche, et puis tous les autres. Avec 9 matchs sans défaite (7 victoires, 2 nuls), les Wanzois survolent littéralement la première partie de ce championnat 2018-2019.

Mais derrière, ce sont deux clubs régionaux qui affichent le meilleur brevet d’invincibilité en cours. D’abord Aubel, avec ses 8 matchs consécutifs sans la moindre défaite en championnat, et ensuite Weywertz, dont la série actuelle s’élève à 7 matchs sans revers.

C’est par exemple mieux que Raeren-Eynatten (5 matchs) ou l’UCE Liège (6 matchs, dont 5 partages d’affilée), considérés comme de vrais outsiders de la série.

C’est d’autant plus probant qu’Aubel et Weywertz ont accroché de sérieux clients de la série durant cette série de matchs sans défaite. Citons Dison, Wanze/Bas-Oha, Aubel ou encore Fize pour le KFC Weywertz, qui vient d’enchaîner 3 victoires et 4 nuls depuis son dernier revers le 19 août dernier sur la pelouse d’Amblève.

Côté aubelois, il y a notamment Raeren-Eynatten qui a trébuché. La dernière défaite des hommes de Michaël Mager remonte au 16 août, sur le terrain de Fize, lors de la première journée de championnat… Depuis lors, ils ont enchaîné 4 victoires et 4 partages.

Mais tout n’est pas rose pour autant et les trois derniers matchs d’Aubel, qui s’est à chaque fois fait reprendre sur le gong alors qu’il menait, laissent un goût amer.

« Je pense qu’on a un petit contrecoup moral. On avait bien digéré notre parcours en Coupe de Belgique, mais on est un peu fatigué psychologiquement et c’est la troisième fois d’affilée qu’on encaisse dans les dernières minutes. Or, avec 6 points de plus, on aurait joué la première tranche avec Wanze/BasOha », regrette Xavier Stassen, le keeper aubelois, qui a sauvé les siens à plusieurs reprises, en stoppant notamment son premier penalty de la saison.

Et de pousser son analyse plus loin : « On est toujours dans le wagon de tête, il ne faut pas tout jeter, mais on se demande comment il faut mieux gérer les fins de match. Il ne faut en tout cas pas croire que c’est fait : dimanche, après le penalty arrêté, on a crié victoire trop vite ! » Marvin Van Melsen, le numéro 9 aubelois, déplorait aussi ce retour de Beaufays dans les derniers instants et ce constat qui s’est répété pour la troisième semaine de rang. « On devrait avoir au moins 4 points de plus ! » « Avec un point, tu n’avances pas », conclut Michaël Mager. De fait, Aubel n’a plus gagné depuis le 16 septembre, est désormais 3 e et ne compte finalement que 3 points de plus que le 9 e , Weywertz…

« ON EST VRAIMENT LANCÉ »

Du côté du KFC, on a renoué avec le succès ce dimanche, après trois partages. « On sortait de deux matchs nuls où on méritait mieux, contre Wanze/Bas-Oha et Aubel, et il était donc important de reprendre les trois points contre Fize et de se relancer. On a désormais 13 points et on est vraiment lancé », commentait Dave Rauw, qui a assuré avec succès l’intérim au poste de coach dimanche.

Reste à présent à poursuivre ces séries positives le plus longtemps possible. Dimanche, Weywertz se rend à Beaufays, tandis qu’Aubel ira à Braives. -

OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 9 octobre 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel