• Julien Stassen àla Gooikse Pijl

    Promue au statut UCI 1.1, la Gooikse Pijl accueillera un plateau avec plusieurs équipes professionnelles. L’Aubelois Julien Stassen figure sur la liste des engagés, tout comme Gaëtan Pons et Olivier Pardini. 

  • Qui part, qui reste chez Ago en 2019?

    L’Aubelois Robin Ernst et le germanophone Laurenz Rex restent en lice pour un baquet de titulaire après leur épisode de stagiaire qui forge actuellement leur expérience sur les épreuves professionnelles. Plus performant (3 e d’étape à l’Olympia’s Tour la semaine dernière), Rex tiendrait la corde face à un Ernst qui souffre d’un retard physique suite à sa fracture de la clavicule de début août. « Nous devons encore parler avec Rex, et analyser les performances de certains juniors ce dimanche à Jemeppe », conclut le directeur sportif Christophe Detilloux. -

    D'un article de M.S. dans LA MEUSE VERVIERS du 21 septembre 2018.

  • Lovenfosse perdra plusieurs millions d’€

    La Belgique exporte entre 60 et 70 % de sa production porcine. L’Asie est friande de porcs belges.

    Alors que des carcasses de sangliers victimes de la peste porcine ont été découvertes voici quelques jours en province de Luxembourg, c’est le secteur tout entier qui tremble actuellement. Si aucun cas de la maladie n’a été détecté sur des porcs domestiques, les conséquences se font déjà ressentir chez les éleveurs mais aussi chez Lovenfosse à Aubel, qui fait partie du plus important groupe belge d’abattage.

    Deux pages à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 21 septembre 2018.

  • Un air de Sclessin

    Le Hall Bleu transformé en enfer Rouche… anecdotique par les temps qui courent !

    Rassurez-vous, on parle bien de sport et d’un dimanche de fête au volley. Le week-end dernier, les filles de Ligue B passaient leur grand oral pour le premier match de championnat face à la solide équipe de Torhout.

    Après la montée en fin de saison 2017-2018, on les attendait au tournant. Cette fois, c’était du sérieux, la pression de la compétition allait-elle troubler l’excellente impression laissée durant les matches de préparation ? Les filles ont répondu avec beaucoup de punch : un 3 – 1 bien tassé

    « Certes, elles ont bien géré la situation, glissait un président enfin relax à la fin du match. Quel stress… On les a senties tendues et un rien nerveuses à certains moments, mais le marquoir nous a toujours été favorable.  On a pris Torhout à la gorge lors du premier set remporté, 25-15. Mais on est en Ligue B, et notre adversaire s’est réorganisé et est passé devant dans le 2e set. L’excellente préparation de la saison, s’est fait ressentir, et les filles ont montré beaucoup de caractère pour s’imposer 29-27. Rien n’était fait toutefois et le marquoir est passé à 2-1. »

    Et c’est là que le ton est monté et qu’un petit air de Sclessin s’est installé : d’un côté les jeunes du basket et de l’autre ceux du foot… tous acquis à la cause des filles. Le célèbre « Aux armes » ont fusés.

    Les aubeloises n’avaient donc plus d’autre alternative… que de gagner ce match.

    « Je dis merci aux supporters qui étaient présents. Ils ont joué un rôle important. Les filles ont été poussées vers la victoire. Et elles l’ont fait avec beaucoup de caractère. Une excellente ambiance dans l’équipe, une belle cohésion et une envie de partager, je ne peux qu’espérer qu’une chose, concluait le président : que cela dure ! »

    Prochain match le dimanche 30 septembre à Aubel contre les anversoises de Zandhoven.

  • Peste porcine: les charcutiers s inquiètent

    La peste porcine a, pour l'instant, de petites conséquences pour nos producteurs de charcuterie. La société Detry à Aubel, en province de Liège en a fait l'expérience cette semaine.
    https://www.rtbf.be/auvio/detail_peste-porcine-les-charcutiers-s-inquietent?id=2399137&utm_source=media&utm_campaign=social_share&utm_medium=email_share

    Une information de la RTBF.