• Dans les champs de maïs anversois

    Quatre Liégeois disputent l’Antwerp Port Epic, le successeur du Schaal Sels dans les champs de maïs anversois, ce dimanche. Julien Stassen, Laurenz Rex, Jérémy Frehen et Olivier Pardini seront au départ.

  • Blessé, l’ex-Aubelois Henrotay manquera le duel à La Calamine

    La rencontre de ce samedi entre La Calamine et Mormont aurait dû nous permettre de revoir à l’œuvre Benoît Henrotay pour la première fois en région verviétoise depuis son départ en province de Luxembourg durant l’été 2017. Mais l’ancien Aubelois, qui a été formé à l’AS Eupen, ne sera pas de la partie.

    Lire la suite

  • La police à Aubel, c’est bel et bien fini

    Ce 2 septembre, le poste de police d’Aubel fermera ces portes. L’antenne se situera désormais sur la commune de Plombières. Le bâtiment aubelois commençait à devenir vétuste et nécessitait des travaux coûteux. Une proposition a alors été émise par Thierry Wimmer, bourgmestre de Plombières et président de la zone de police Pays de Herve : la création d’un nouveau bâtiment pour la police sur Plombières, aux frais de la commune. « La commune de Plombières était désireuse de récupérer l’antenne locale de la police. Nous avions déjà un autre projet en cours de réalisation et les deux pouvaient être réalisés conjointement », dit-il. La proposition a alors été votée et approuvée.

    Lire la suite

  • VOLLEY, C’EST REPARTI….

    Le dimanche 22 avril dernier, vers 19.30, la cafétéria de Waremme était toute colorée en Vert et Blanc. Les filles venaient de rafler le titre en Nationale 2 de volley ! Et la fête, les aubeloises et aubelois savent comment la faire !
    Après, il y a eu les examens, les vacances, du soleil, plein de soleil… et aujourd’hui, on remonte sur le terrain pour une saison en Ligue B. On a gravi un échelon, on joue à un autre niveau !
    « Le challenge est là, glisse le président Stef Dorthu. Le volley proposé en Ligue B est tout autre. Plus rapide, plus physique, plus chaud au filet, le spectacle est garanti ! Je pense que celui qui aime le volley, va pouvoir se régaler. La donne est simple, on va devoir se battre pour nous faire une place. »
    Un objectif ? « Difficile à dire, car on part un peu dans l’inconnu. On va essayer d’éviter de se battre pour les dernières places. Pour le moral de tous et par respect de nos supporters, ce serait mieux. On peut essayer de se battre dans la première moitié du classement et qui sait, pour le podium. L’année passée, c’est une équipe wallonne qui est devenue championne. On peut rêver ! Il faut se montrer ambitieux, autrement, on ne va pas de l’avant. »
    Pour y arriver, les aubeloises peuvent compter sur l’arrivée de trois filles de Thimister, une de Theux et deux qui viennent de Ligue A. Elles évoluaient dans des clubs de la capitale. Elles ont contacté le club et proposé leurs services spontanément. « Je tiens à le souligner, poursuit le président, on aura bien besoin d’un effectif plus large, car notre saison sera plus physique, plus exigeante. On peut craindre quelques bobos. »
    Et ce n’est pas Pierre Vanspauwen, le coach et son adjoint Karim Zerou qui s’en plaindront. A eux, d’orchestrer tout ce petit monde, pour faire vibrer les « bouillants » supporters du Pays d’Aubel.
    Premier rendez-vous officiel de la saison, ce samedi avec un match de Coupe contre Lessines, des vieilles connaissances. « Nous avons un week-end chargé, puisque vendredi, nous jouons un match de gala du côté de Rochefort, dimanche un match amical chez nous à 18.30 contre Chappelle-Lez-Herlaimont et… lundi, un autre à Reimst.
    Mardi prochain, on en saura un peu plus sur la physionomie de l’équipe de Ligue B de la saison 2018-2019 de volley. A vous de jouer les filles !

  • Journées du Patrimoine