Aubel se met au rollerski

Capture d’écran 2018-08-30 à 08.20.21.pngUne compétition sera organisée le 16 septembre

Le rollerski, que l’on appelle aussi ski à roulettes, sera à l’honneur le dimanche 16 septembre du côté d’Aubel. Le club des Skieurs Réunis des Hautes Fagnes (SRHF) y organise en effet une épreuve. L’occasion de faire le point sur ce sport relativement méconnu avec Bruno Vanvolsem, le président du club fagnard.

 

Pour la deuxième fois, le club des Skieurs Réunis des Hautes Fagnes (SRHF) va organiser une épreuve de rollerski, aussi appelé ski à roulettes, à Aubel.

« Notre club organise depuis cinq ans des compétitions de rollerski », confie Bruno Vanvolsem, le président du club de ski fagnard. « Et ce, à raison d’une à deux par saison. » L’un des intérêts du rollerski, c’est qu’il apparaît comme une préparation idéale pour la saison hivernale de ski de fond.

« Le rollerski est fortement lié au ski de fond », embraye notre interlocuteur. Au sein de son club des Skieurs Réunis des Hautes Fagnes, dont la piste de ski de fond est située au Mont Rigi, environ un cinquième des membres pratique le rollerski, soit une centaine de personnes. Des stages sont par exemple organisés durant l’été, ainsi que des initiations, et le ski à roulettes permet au club de proposer des activités toute l’année et pas uniquement durant la saison hivernale. « C’est une alternative dont on a besoin. Avec le réchauffement climatique, il n’est pas évident de faire du ski de fond en Belgique… » Concrètement, dès que la neige a disparu de nos paysages, les adeptes de rollerski s’y remettent. D’autres attendent plutôt la fin des vacances scolaires voire le mois de septembre pour préparer leur saison hivernale par ce biais.

JUSQU’À 50 KM/H

La compétition de rollerski organisée à Aubel le 16 septembre devrait réunir 30 à 40 participants, toutes catégories d’âge confondues. Et si cette compétition a lieu à Aubel, c’est parce que le club organisateur peut, via l’un de ses membres, y trouver des conditions idéales, en comptant notamment sur le soutien et la participation des voisins. « Ce sera un parcours un peu vallonné et il s’agit de bien maîtriser sa vitesse. En descente, on peut aller jusqu’à 50 km/h. Lors d’un test isolé, on a même déjà atteint 80 km/h sur le circuit de Spa-Francorchamps », reprend Bruno Vanvolsem.

À Aubel, les participants seront répartis en neuf catégories d’âge et les distances seront variables, avec un nombre différent de boucles à effectuer selon la catégorie. Le premier départ sera donné à 13 heures. L’organisation rappelle que les casques et les lunettes sont obligatoires. À noter aussi qu’aucune initiation au rollerski ne sera programmée ce jour-là.

Pour les adeptes de la discipline, il y aura ensuite le championnat de Belgique de rollerski, qui sera organisé par le club d’Elsenborn le 21 octobre. Initialement programmé le 7 octobre, le National a été reporté en raison d’une épreuve mêlant aussi du biathlon organisée ce jour-là du côté d’Eupen.

OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 30 août 2018.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel