La chenille processionnaire apparaît au Pays de Herve et celle ravageant le buis s’y incruste

La pyrale du buis a lancé une grande offensive contre ce type d’arbuste, tandis que l’on paraît devoir redouter, Capture d’écran 2018-07-20 à 12.04.32.pngdésormais, une autre prolifération : de chenilles processionnaires du chêne, urticantes et nuisibles pour l’homme.

LA PYRALE DÉBARQUE EN FORCE

Ce n’est pas la seule chenille qui donne du fil à retordre aux propriétaires de jardins. Cette année, c’est aussi celle de la véritable invasion de la pyrale du buis. Une chenille qui donnera un papillon, qui viendra pondre sur les buis. Une touriste allemande en a repéré dans le parc de l’abbaye du Val-Dieu, à un stade encore précoce de l’invasion. D’autres ont été repérées dans une ferme de Fouron-Saint-Pierre et à Melen (Soumagne), tout près de Battice.

D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 20 juillet 2018.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel