3 fois plus de pommes que l’an passé !

Après la catastrophe de l’an dernier, enfin une bonne année pour nos fruiticulteurs

Une bonne année pour les fruitiers : tout bon pour nos vergers et les exploitants. 

On n’en est pas encore à cueillir les fruits, mais la récolte 2018 promet déjà d’être bien meilleure que celle de l’an passé, qui avait été catastrophique en Europe.

D'une page d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 16 juin 2018.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel