LA RIGUEUR SELON LE CABINET DUCARME

Pas contents, les membres du cabinet du ministre Ducarme, épinglés cette semaine dans le cadre du rachat de l’entreprise Derwa et de la SPRL aubeloise Denis Baltus. D’où le communiqué envoyé ce vendredi matin, où le ministre assure que les non-conformités relevées au sein de l’entreprise aubeloise « relevaient d’une procédure ne visant aucun danger imminent pour la santé du consommateur. » Et d’appeler aussi, dans le même communiqué, les médias « à d’avantage (sic) de rigueur dans le traitement de ces informations sensibles. » Ah oui, en parlant de rigueur, le cabinet du ministre évoque à chaque fois et ce à deux reprises dans son mail le dossier « Bathus » au lieu de « Baltus »…

Dans la page " Ça va se savoir " de la MEUSE VERVIERS du 14 avril 2018.

Les commentaires sont fermés.