Le ministre a-t-il favorisé la société aubeloise ?

Des responsables de l’AFSCA impliquent la SPRL Denis Baltus dans le cadre de l’affaire du fipronil.

La société aubeloise Denis Baltus a-t-elle été favorisée par le ministre Ducarme, qui lui aurait donné plusieurs délais supplémentaires pour lui permettre de se mettre en ordre avant une perte de ses autorisations ? C’est ce que disent des membres de l’AFSCA et ce qui semble apparaître d’un rapport dont nous avons pu prendre connaissance. Mais, tant du côté du ministre que de la société, on réfute toutes les accusations.

Dans la nouvelle affaire touchant à des fraudes dans le secteur de la viande, Le Soir rapporte jeudi le témoignage d’une personne travaillant à l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA). Elle relève ce qu’elle estime être des « éléments troublants » impliquant l’entourage du ministre de tutelle de l’agence, Denis Ducarme (MR), concernant l’affaire Derwa. Mais aussi concernant une entreprise aubeloise, la SPRL Denis Baltus, dans le cadre de l’affaire du fipronil.

D'une page à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 13 avril 2018.

Les commentaires sont fermés.