« Pour Aubel, il faut que je m’en aille »

C’est assurément la nouvelle de ce weekend : Aubel et Michel Remacle, c’est fini ! Non pas contre la volonté du coach, qui veut avant tout penser au club, mais parce qu’un changement devenait capital.

Un entretien d'ARNO CHANDELLE avec Michel Remacle à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 4 avril 2018.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel