118.000 euros pour rénover le tennis

Cadeau de printemps pour des dizaines de communes wallonnes ou des privés, qui vont recevoir des subsides pour leurs infrastructures ou l’achat de matériel. Chez nous, le tennis d’Aubel va recevoir 118.700 euros pour rénover ses vestiaires et la cafétéria du club.

Un peu plus de 8,2 millions pour 43 projets : la ministre Valérie De Bue (infrastructures sportives) a sélectionné les projets rentrés par les communes ou par des privés en vue d’améliorer l’offre sportive dans nos communes. Certains subsides sont modestes (7.000 euros pour l’achat d’un tracteur tondeuse), d’autres nettement plus importants (extension d’une salle de sport, construction d’une piste d’athlétisme pour des montants dépassant le million d’euros). Mais tous répondent à une demande formulée par les communes ou des clubs de sport, dont les moyens ne sont pas très importants.

On trouve d’ailleurs dans la liste des projets retenus pour cette « fournée de printemps », des petites infrastructures permettant le sport dans la rue ou des aménagements pour tous. On peut épingler à ce sujet un skate parc, une plaine de jeux ou un parcours sportif pour les personnes à mobilité réduite.

Et, encore une fois serait-on tenté de dire, c’est Aubel qui est gâtée en région verviétoise. 118.700 euros de subsides seront consacrés à la rénovation des vestiaires et de la cafétéria du club, situé rue de la Kan, en face de la maison de repos. En novembre dernier, la commune apprenait déjà qu’elle obtiendrait 400.000 euros pour rénover ses deux halls omnisports. Les vestiaires et la buvette du club de football viennent également d’être rénovés.

D'un article signé B.J. & B.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 31 mars 2018.

Les commentaires sont fermés.