Aubel va acheter l’ex-hôtel de police

Ce mardi, le conseil communal d’Aubel a voté l’accord de principe pour l’acquisition de l’ancien hôtel de police de la commune. En effet, depuis quelques mois maintenant, le bâtiment est vide et n’a plus aucune utilité. La trentaine de policiers qui compose l’antenne d’Aubel a en effet été transférée dans la toute nouvelle antenne de Plombières. D’où la vente de l’ex-hôtel de police par la zone de police du pays de Herve.

La commune d’Aubel s’est positionnée pour l’achat du bâtiment, mais il faut encore attendre la décision de la zone de police, décision qui doit tomber ce mercredi. « C’est en bonne voie, mais je préfère rester prudent », explique JeanClaude Meurens, le maïeur aubelois. Aubel devrait racheter le bâtiment pour 585.000 €, soit une bonne opération pour la zone de police.

POUR DES LOGEMENTS

Acheter pour y faire quoi ? Ce ne sera en tout cas pas pour y mettre le centre culturel, comme le voulait l’opposition, étant donné qu’un tout nouveau centre culturel verra le jour, non loin de là, dans les prochaines années.

« On va lancer un appel d’offres, tout dépendra de ce qu’on nous remet donc, mais ce sera a priori des logements », reprend le bourgmestre aubelois. Le destin de l’ex-hôtel de police sera par ailleurs lié à celui de l’ancien centre culturel qui deviendra caduque une fois que le nouveau bâtiment sera construit. Des logements donc, mais pas n’importe lesquels, Jean-Claude Meurens veut avant tout de la qualité. « Il ne sera pas question de construire beaucoup de logements. On va limiter ça, je ne sais pas encore dire à combien car nous ne sommes qu’au début de la procédure », avance-t-il. À Aubel, on espère par ailleurs qu’un espace convivial sera créé en plus des logements. 

L.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 28 mars 2018.

Les commentaires sont fermés.