L’ancien gardien d’Aubel et de Minerois revient sur le derby de dimanche entre les deux voisins

Ayant joué 3 saisons en P1 dans les buts d’Aubel et 12 dans les buts de Minerois (P1 et P2), Stefano Senis n’était pas à San Siro dimanche dernier mais au stade Baguette de La Minerie afin d’y voir ses deux anciens clubs. Mais il est resté sur sa faim…Capture d’écran 2018-03-21 à 08.07.50.png

Figure emblématique du football régional, Stefano Senis (37 ans) avait quelque peu disparu de la circulation. Mais nous l’avons retrouvé en spectateur très attentif au derby Minerois-Aubel. Tiens, deux clubs dont il a défendu les filets. Affilié à Minerois dès les pré-minimes, l’ancien portier, qui habite désormais à Montzen, était parti faire ses classes de jeunes à Aubel quand à 16 ans, Bruno Mathonet, l’a appelé en équipe fanion. « J’étais arrivé à Aubel car Jean-François Gillet quittait le club pour rejoindre le Standard. Et en effet, alors que j’étais scolaires, je suis alors passé en équipe première. J’ai joué 3 saisons en P1. La seconde année, c’était avec Charly Thonard et la 3 e avec Jeff Doelen, mais cela s’est mal passé… Luc Eymael est venu prendre ma place dans les buts après 5 journées… »

C’est alors qu’il a été rapatrié à Minerois. « Oui, Coco Grosjean était venu discuter avec moi. Je suis alors revenu à Minerois pour… 12 saisons en équipe première ».

Mais l’ancien gardien du stade communal aubelois apportait aussi sa vision sur les Herbagers : « Je n’ai pas été ébloui par Aubel ! Bien sûr, j’ai repéré ce Mauclet qui bouge beaucoup et qui n’a qu’une occasion, mais la pousse au fond. Quel réalisme ! Et puis Beckers, le gardien m’a bien plu. Il était bien présent. Il a bien fait ce qu’il devait faire ».

D'un article de PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 21 mars 2018.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel