Aubel a été plus efficace que Minerois

Est-ce le froid de canard qui a ralenti les ardeurs des deux équipes qui jouaient pourtant un derby… chaud au vu de leurs situations au classement ? Nous sommes en tout cas restés sur notre faim. Minerois, comme Aubel d’ailleurs, a abusé de longs ballons. Certes, un terrain difficile (un peu gelé, puis plus mou après le repos) n’a pas permis de belles arabesques, mais la qualité du jeu a été quasiment inexistante. Les occasions étaient rares des deux côtés. Capture d’écran 2018-03-19 à 07.18.42.pngPuis, le match s’enflammait un peu à la reprise quand Cammarata, puis Paquay auraient pu ouvrir la marque. Aubel s’enhardissait après ce bon moment minier et obtenait une seule occasion digne de ce nom. À la 79e, un coup franc de Kerff arrivait à Galère qui trouvait Mauclet. Ce redoutable attaquant de P1 n’en demandait pas tant pour mettre le ballon au fond du but de Simonis (0-1). Aubel était bien payé. Mais au contraire de Minerois, il a su, lui, faire mouche. JeanPaul Nyssen, le coach de Minerois, abondait dans le même sens.

« Je ne pense pas que notre défaite soit méritée. Nous avons eu des occasions avant qu’Aubel ne marque. Minerois n’a jamais été à la ramasse. On sortait pourtant de 6 matches sans défaite, mais aujourd’hui, il y avait en face un garçon qui est au-dessus de la moyenne et qui sait mettre un ballon au fond du but. J’ai un peu dû remanier mon équipe avant le match car Larondelle (malade), n’a pas su tenir sa place. Mais, je suis un peu amer. On a perdu une bataille, pas la guerre. Notre reprise fut très bonne, mais on ne parvient pas à conclure nos occasions ».

En face, Michel Remacle savourait ce succès.

« On est resté calme, mais aussi dans les moments délicats. Grâce à ce précieux succès, on remet Minerois à 5 longueurs. J’ai dû changer mon système de jeu durant la partie. On avait la mainmise sur les 20 dernières minutes du premier acte, puis Minerois a très bien repris le 4e quart d’heure. Mais, on n’a jamais paniqué et Mauclet a su pousser ce ballon au fond. Je voudrais quand même souligner le travail, durant la semaine, des vieux (Pelsser, Pesser et Hardy) qui ont raisonné les jeunes de l’équipe. Grâce à cela, on a su se montrer plus hargneux dans le derby ». 

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mars 2018.

P1

ESPOIR MINEROIS . . . . . . . . . . . 0

AUBEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

But: 79e Mauclet.

Minerois: Simonis; Simon, Becker, Lizen et Gaillard; Hungs, Thomsin, Picquereau, Cammarata (64e Jaeghers) et Crasset; Paquay (82e Anthoine).

Aubel: Beckers; B.Boujjia, Roex, Willem et Meunier (84e Smits); Kerff, A.Boujjia, Pauporte (57e Galère), Meyers et Spierts; Mauclet (91e Schonbrodt).

Cartes jaunes: Spierts (21e), Thomsin (30e), A.Boujjia (59e), Picquereau (72e) et Roex (76e).

Arbitre: M. Gastaldello.

 

P3C

Battice A-Aubel B : 0 - 3

 

 

Les commentaires sont fermés.