+35 % de bêtes à l’abattoir d’Aubel

Avant que le scandale sanitaire du site Veviba n’éclate, l’entreprise bastognarde approvisionnait près de 30 % du marché belge en viande bovine. Depuis, les grandes surfaces et les autres clients de Veviba se tournent vers d’autres abattoirs pour continuer à proposer de la viande de bœuf aux consommateurs. À l’abattoir communal d’Aubel, la charge de travail a augmenté depuis quelques jours. D’environ 480 bêtes abattues par semaine, on est passé à 650 la semaine dernière, soit 35 % de production en plus.

LA MEUSE VERVIERS du 19 mars 2018 consacré une page aux suites du scandale chez Veviba.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel