• Le centre culturel dans l’ex-police, c’est non

    Le conseil communal de ce lundi a été rapide à Aubel, il n’y avait que très peu de points et ceux-ci ont tous été votés à l’unanimité, mais l’opposition a tout de même profité du conseil pour faire le point sur certains projets. Ainsi, Capture d’écran 2018-02-28 à 07.52.38.pngJacques Piron, du groupe Aubel Pluriel, a demandé où en était le dossier du centre culturel. « Ça suit son cours, explique Francis Geron, échevin des Travaux. On a le permis de bâtir depuis 15 jours, on doit maintenant finaliser le cahier des charges ». Le projet avance donc mais ne sera pas encore finalisé de suite, si bien que l’opposition a demandé s’il ne serait pas plus bénéfique d’attendre un peu et de voir s’il n’est pas possible de racheter l’ancienne gendarmerie, qui sera bientôt en vente, pour y mettre le futur centre culturel. « Il serait mieux intégré dans la ville », estime-t-il. La majorité a écarté cette possibilité « On perdrait du temps et de l’argent si l’on devait tout refaire », a conclu Francis Geron.

  • LE TOP 30 DU GRAND PRIX SAMYN

    Julien Stassen (qu'on a vu à interview sur RTL mardi soir, de même que Kevin Van Melsen) a terminé à la 25ème place du Grand Prix Samyn.

  • Premier match en P1 pour Delhez

    Un nouveau petit jeune, Arthur Delhez, pointe désormais le bout de son nez dans le noyau A d’Aubel. Dimanche contre Beaufays, il a été titularisé pour la première fois et a même pris un carton jaune. Il n’était pas content de sa prestation.

    Dimanche face à Beaufays, Michel Remacle avait couché sur la feuille de match 4 noms de joueurs aubelois dont l’année de naissance remonte à l’an… 2000. Mais il y en a encore eu un plus jeune, puisqu’Arthur Delhez est né le 10 février 2001 !

    Lire la suite

  • La pièce sur le Herve a failli être annulée

    La majorité des spectateurs qui ont applaudi à l’issue de la représentation ne se doutaient pas qu’ils ont été à deux Capture d’écran 2018-02-27 à 11.33.11.pngdoigts de rester bien au chaud chez eux, samedi et dimanche. En effet, un des rôles principaux, Georges Florence, qui incarne le régisseur Jolivers, au service du bourgeois clermontois Maître Grégoire (Réginald Parotte), a été victime d’une vilaine glissade. Non point sur un des fromages de Herve jalonnant la scène : « j’ai glissé sur une plaque de verglas », au retour d’une des 57 répétitions, explique la victime.

    Diagnostic pour le citoyen de Grand-Rechain : jambe fracturée. Avec une première opération deux semaines avant la première du spectacle, puis une seconde, mardi dernier, avec une plaque de métal à insérer dans la jambe.

    Le hic, c’est que cela paraissait remettre en question la participation de notre homme, qui est une des pièces essentielles du spectacle.

    Un long rôle, très présent sur scène, ne causant qu’en alexandrins. Des vers de douze pieds dans lesquels il s’agissait de ne pas se prendre dans le tapis. « Je n’ai pensé qu’à ça », soupire d’aise Georges Florence au terme de la représentation de dimanche. Tout allait-il s’effondrer d’un coup, avec ce deuxième passage sur le billard ? Nenni, car le corps médical a finalement donné blanc-seing : c’était donc O.K. pour jouer. Mais pour la mise en scène, cela n’a pas été une sinécure pour autant. Avec désormais un fauteuil volataire roulant à déplacer sur scène au gré d’un scénario retouché. Et un texte de Richard Faymonville adapté en fonction du handicap du régisseur quand il évoque l’origine de sa manie de versifier là où chez d’autres la prose s’impose.

     

    Lire la suite

  • Peak Beer victime de son succès

    Capture d’écran 2018-02-27 à 11.27.15.pngLa brasserie Peak Beer, installée à Sourbrodt, non loin du Signal de Botrange est prise d’assaut ces dernières semaines. Les touristes arrivent en nombre depuis l’ouverture voici trois semaines si bien qu’il n’y a pas assez de place sur le parking actuel . Mais les Verviétois de l’année ont déjà prévu le coup et compte bien l’agrandir dans les prochains mois.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 février 2018.