Léon Stassen explique pourquoi il a dû démissionner du CPAS

Capture d’écran 2018-02-23 à 08.19.41.pngDans un communiqué, Léon Stassen explique pourquoi il a démissionné de la présidence du CPAS. Sur fond d’une histoire de prétendu favoritisme pour l’octroi d’un logement : « Je voudrais revenir sur l’historique de ma démission en tant que président de CPAS (...). En janvier 2015, ma sœur s’inscrit pour réserver un bungalow au Clos Fleuri. A l’époque, tout comme elle, diverses personnes étaient inscrites pour les logements en ordre utile. En mars 2016, ma sœur, étant dans les conditions requises pour accéder au logement, prend l’occupation de son bungalow. En Août 2017, soit 15 mois après son installation, alors que j’étais en vacances, le bourgmestre m’a signalé qu’une erreur privilégiant ma sœur aurait été commise dans la liste des prioritaires pour l’attribution de ces bungalows. Suite à cela, toujours en mon absence, le bourgmestre ainsi que le directeur général ont réuni les échevins et conseillers de la majorité et, à l’unanimité, ont pris la décision de me demander de démissionner. Acculé, j’ai pris la décision de démissionner. Très sincèrement, je pensais qu’elle répondait aux critères prioritaires. Me tournant alors vers mon Directeur Général, je lui ai demandé de me donner la liste des inscriptions pour les occupations des bungalows. Il s’est avéré qu’il n’a jamais pu me procurer la liste des demandes… Je n’ai donc pas pu vérifier s’il y avait eu une erreur. (...)»

Jean-Claude Meurens, le maïeur, voulait d’abord analyser ce texte avant de répondre. Un communiqué de la majorité devrait suivre d’ici peu.

Commentaires

  • Dans cette ''guéguerre "politique aubeloise pour les élections de 2018, dans un côté comme de l' autre, tout n'est pas tout à fait blanc ni tout à fait noir. Certaines déclarations '' des deux camps'' sont à prendre avec des pincettes. Mais à lire certaines choses, ça me ''choque'' mais ça ne m' étonne pas...

  • Je mets un commentaire normal et il ne passe pas ! Dorénavant ce sera sans moi. Je veux bien rire , mais il y a des limites.

  • Tu as raison Jean -Francois Chaque fois que l'on fait un com qui ne correspond pas au politiquement correct :; pourquoi lors d’interviews ne pas interroger les 2 ou 3 partie concernée ?? a la TV llles journalistes qui coupent la parole à ceux qui ne pensent pas comme eux alors qu'ils devraient être neutre ou il en est de même dans les blogs sur internet ou les journaux les coms qui n'abondent pas dans leurs sens passe à la trappe ! ( Exemple -- Le Figaro :journal ) - L'Observatoire syrien des droits de l'homme est l'une des principales sources d'information sur le bilan du conflit qui secoue le pays depuis 2011. Tenu par un opposant au régime, Ra.mi Abdel Rahm.an, vivant à Londres, l'organisation est loin d'être indépendante. (LE FIGARO / Fr.

  • Les commentaires sur ce blog sont publiés sous les responsabilité du blogueur. Il faut donc que le blogueur en prenne connaissance avant la publication. Il est inutile d'envoyer plusieurs fois le même commentaire.
    Il m'arrive très rarement de refuser un commentaire. Les propos indécents, les propos racistes ou les attaques personnelles sont cependant régulièrement écartés.

  • Je comprends bien votre point de vue. Jamais je n'ai mis et je ne mettrai un com. raciste ou injurieux. Je suis surtout déçu de la lenteur de diffusion. Le 1er com. a été posté environ une heure avant sa diffusion ! ce n'est pas normal. Et vous avez bien vu qu'il n' est pas du tout injurieux ou quoi que ce soit. Je préfère donc ne plus intervenir sur votre site. Ceci dit, en toute sincérité et sans rancune.
    JF Pasteger, Aubel.

  • Je comprends très bien votre point de vue. Jamais je n'ai mis et ne mettrai un avis raciste ou injurieux. Mais je suis déçu de la lenteur de parution. Mon 1er com. a été posté environ 1 heure avant sa diffusion ! Ce n'est pas normal. Et vous avez bien vu qu'il n'est pas injurieux ou raciste. Je vais donc cesser d'intervenir sur votre site. Ceci dit, en toute amitié et sans rancune. Jean-François Pasteger, Aubel.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel