Marvin Van Melsen a signé à Aubel

Gros coup de filet de Marc Duthoo, le président d’Aubel, qui après avoir convaincu William Mauclet de rempiler pour la saison prochaine à Aubel, renforce encore son secteur offensif en lui adjoignant le buteur de Raeren-Eynatten, Marvin Van Melsen !

L’homme fort aubelois n’est pas peu fier de son joli coup de filet : « Cela fait 2 ans et donc deux fois que nous tentons d’attirer Marvin chez nous. Ainsi, la 3e fois aura enfin été la bonne. Mais il n’y en aurait pas eu de 4e lui a-t-on dit (rires). Marvin est un gars du coin, jeune, motivé et qui a apprécié le projet qu’on lui a proposé. Il nous a signalé qu’il aimait bien le jeu pratiqué par nos couleurs et se réjouissait de pouvoir évoluer aux côtés de William Mauclet, de Julien Galère ou encore de Meyers et Spierts. »

Mais le citoyen d’Aubin Neufchateau n’a pas hésité à faire jouer ses relations… cyclistes : « Je pratique le vélo et tout le monde le sait. Il m’arrive souvent d’en faire avec le papa de Marvin et puis son frère, Kevin (NDLR : coureur professionnel) s’occupe de… mon vélo ! Je suis content de pouvoir attirer Marvin chez nous. Aubel est redevenu un club attractif et reçoit pas mal de sollicitations. »

SÉDUIT PAR LE PROJET D’AUBEL

Marvin Van Melsen était également tout sourire hier en début de soirée. « J’ai informé Jona Negrin jeudi soir avant l’entraînement que je ne resterai pas à Raeren qui est un chouette club où il règne une très belle ambiance. Seulement, je n’arrive pas à m’exprimer pleinement dans cette belle équipe. Le problème est chez moi et je compte terminer la saison du mieux possible en essayant d’atteindre l’objectif des 15 buts que je m’étais fixé. J’en suis à 8 actuellement. »

Puis, de se confier sur son choix : « C’est vrai qu’Aubel était déjà venu deux fois à la charge. L’an passé, j’avais donné ma priorité à Jona Negrin car il avait été le premier à me contacter. Le projet d’Aubel m’a séduit et, en effet, si je n’acceptais pas le deal cette fois-ci, il est fort probable que Marc Duthoo ne serait certainement plus revenu à charge. Cette fois, toutes les installations sont prêtes (terrain, vestiaires). Aubel m’a contacté assez tôt et j’avais envie de relever le défi et participer au projet. »

Après avoir porté les couleurs d’Hombourg, puis d’Elsaute en jeunes, le Montzenois va ainsi connaître son 5e club en sénior puisqu’avant d’atterrir à Aubel, il a d’abord transité par Plombières, Hombourg, Dison et Raeren-Eynatten. Aubel aura une fameuse force de frappe offensive l’an prochain. Mais les pioches ne sont pas terminées… - ¨P

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 17 février 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel