Fête du Personnel du Groupe Detry

Photo des membres du personnel fêtés pour leur ancienneté dans le Groupe Detry:

35 ans d’ancienneté: Demez Benoit, Ernst Joseph, Corbet Jacques, Petit José, Berg Didier

40 ans d’ancienneté: Cluijten Michel, Van Wersch Josiane, Tychon Alfred, Putters Marie-Ange

45 ans d’ancienneté: Wirtz Marie

La traditionnelle fête du personnel du Groupe Detry a eu lieu ce vendredi 26 janvier 2018.

Xavier Etienne s'est adressé au personnel et nous retiendrons de son discours quelques informations relatives à l'évolution de la société.

Comme chaque année, je souhaite partager avec vous les faits et les évènements qui ont marqué l’année 2017 dans nos trois métiers et revenir brièvement sur leur portée et leur impact sur la gestion de nos sociétés.

L’activité charcuterie au sein de la société Detry a connu un nouveau record de ventes avec un volume de 553 tonnes réalisé en semaine 51.

Il nous faut cependant éviter le piège de la facilité et croire que tout est parfait. Rien n’est jamais acquis !

Bien au contraire, même si notre chiffre d’affaires a légèrement progressé en 2017 après deux années de forte croissance en 2015 et 2016, c’est surtout au niveau des résultats économiques que nous devons porter notre attention.

Il faut bien l’avouer d’emblée, ces volumes de production ne peuvent cacher en final une année très difficile, marquée par plusieurs facteurs défavorables à nos activités.

Le premier de ces facteurs est sans conteste une hausse continue et très marquée du coût des matières premières. Cette hausse s’est étalée sans discontinuer entre juin 2016 et septembre 2017. Les premiers indices d’une amorce de détente n’ont pu être constatés qu’au 4ème trimestre 2017.

A ce premier constat, il convient également de noter le durcissement de la concurrence entre les grands distributeurs mais aussi entre les fabricants. Cette concurrence s’est marquée par une guerre sans relâche sur les prix et ne nous aura pas permis d’adapter complètement nos tarifs de vente en fonction de la hausse de nos coûts.

Parallèlement, l’arrivée d’Albert Heijn en Belgique, qui a fusionné avec Delhaize, a créé une rupture importante sur le marché belge, entraînant beaucoup d’inquiétudes chez les distributeurs concurrents.

Suite à cette fusion, le Groupe Ahold Delhaize a entamé des négociations hyper agressives avec ses fournisseurs de charcuteries, en mettant exagérément une très forte pression sur les prix. Nous avons perdu 3 références de jambon, sans pour autant que la qualité de nos produits ait été mis en cause.

Enfin, nous avons également constaté le développement des discounters historiques que sont Aldi et Lidl, qui ont réorienté leur politique générale de ventes en augmentant de manière très sensible la qualité et la diversité de leur offre aux consommateurs.

Au cours de ses 55 ans d’existence, ce n’est évidemment pas la première fois que notre entreprise traverse une période de turbulences.

Dufrais, au travers de son réseau de boucheries toujours en développement, confirme sa position d’acteur incontournable sur le marché belge de la vente en direct aux consommateurs.

Père Lejeune a lui aussi battu son record historique puisque les équipes de Barchon ont pulvérisé les ventes en sortant 133 tonnes en semaine 51 alors que le maximum atteint auparavant était de 117 tonnes. Ici aussi, courage, ténacité et flexibilité auront été les clés de cette réussite.

D-Trans, forte maintenant de 40 chauffeurs et de 7 personnes au chargement-déchargement a relevé le défi de la logistique du Groupe tout en assurant au mieux les exigences de nos clients.

GDF aura aussi tenu sa place en mettant ses compétences au service de toutes les autres sociétés. Les informaticiens, les comptables, le service du personnel et la gestion des risques n’auront pas connu une année tranquille puisqu’ils mènent toujours de front plusieurs projets essentiels pour l’avenir de nos entreprises, dont l’ERP n’est certes pas le moindre.

Pour terminer, je voudrais saluer particulièrement les différentes personnes pour qui 2017 a marqué le départ à la retraite et qui ont été mises à l’honneur ce soir.

Capture d’écran 2018-01-29 à 07.52.02.png

Chez Detry, je salue et remercie Anne Nizet de l’atelier des têtes, William Toye, notre représentant très apprécié et par ailleurs recordman absolu de la carrière la plus longue avec 48 ans d’ancienneté chez Detry et enfin, Paul Van Grootel, responsable du service du Personnel.

Chez Dufrais, Jean-Claude Bastin, Jean Buron, Myriam Joris, Philippe Levaux et Georges Tonon auront eux aussi contribué au développement des boucheries au travers des services rendus aux clients, de leur disponibilité et du souci de la qualité des produits vendus.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel