Aubel et Spa se retrouvent pour une demi-finale attendue en dames

Leaders du championnat, les Spadoises ont l’avantage des chiffres, mais les Aubeloises sont capables de tout sur une rencontre qui ne laissera pas de place à l’erreur. Une affiche de coupe, samedi 20h au Haut-Pré Ougrée, comme on les adore.
Entre les Dames de Spa et celles d’Aubel, c’est une très longue histoire. D’ailleurs, il y a deux saisons, les Spadoises avaient décroché leur accession à l’élite provinciale, juste devant les Herbagères. La saison dernière, les deux clubs se sont donc aussi croisés avec une victoire pour chaque équipe, les Thermalistes terminant encore devant les Vertes.
Cette saison, lors des duels de la phase régulière, les Aubeloises ont remporté la première manche dans leur salle alors qu’elles ont perdu, il y a trois semaines, le match retour. Un résultat logique au regard du classement où les Spadoises occupent la première place (à égalité) avec seulement 3 revers au compteur, ce qui tranche avec les 9 revers d’aubeloises antépénultièmes. « Mais la majorité de nos revers sont survenus sur de petits écarts, des détails qui ne tournent pas en notre faveur », précise le coach des vertes, Geoffrey Jennart.
Deux groupes qui se connaissent aussi bien, c’est donc une demi-finale de rêve à laquelle on s’attend, ce samedi 20h dans les installations liégeoises du Haut-Pré. Un terrain neutre pour mettre les deux groupes sur un pied d’égalité avant 40 minutes qui s’annoncent volcaniques.

D’une page de Didier DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 27 janvier 2017.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel