Aubel bientôt dans la buvette

Intronisé président du RFC Aubel depuis le 1er novembre 2015, Marc Duthoo (51 ans) se plaît bien dans son nouveau rôle, dans ses nouvelles fonctions. « J’étais arrivé à un moment charnière, mais je ne regrette pas d’être devenu le président du club de football. C’est beaucoup plus de boulot que ce que je ne pensais, mais j’ai fait de F581CBD0-0B41-40E7-A585-10594D6C2C21.jpegbelles rencontres et c’est très gratifiant ».
Mais ce féru en cyclisme nous invitait à faire le tour du propriétaire des nouvelles installations du club qui ne sont, hélas, pas encore accessibles au public. En effet, le nouveau bâtiment comprenant 8 vestiaires, plus 4 pour arbitres, une splendide buvette ainsi qu’une salle polyvalente, sans oublier un local... anti dopage, n’a seulement pu être réceptionné provisoirement que le 21 décembre dernier alors que cela aurait dû l’être le 31 août 2017 ! Mais pourquoi un tel retard ?

« C’est un ouvrage communal et donc le club n’a rien à dire ou à suivre dans ce dossier. Effectivement il y a eu pas mal de retard, notamment un toiturier qui a été déclaré en faillite en cours de chantier. Mais tout va rentrer dans l’ordre, nous allons bientôt pouvoir rentrer dans notre splendide buvette ! Vers la mi-février me semble-t-il. ».

Ainsi, le président aubelois n’était pas peu fier de voir enfin aboutir ce fameux projet : « C’est un beau challenge. On arrive dans la phase finale en effet. On a déjà pu tenir 2 réunions dans la salle polyvalente et nous sommes actuellement en train d’aménager le bar. Le mobilier est sur le point d’arriver. On fignole et peaufine les choses. Enfin, les anciens vestiaires seront bientôt démolis, mais je ne sais pas dire encore quand. »

Profitant d’un chapiteau depuis l’Euro français, le RFC Aubel va finalement le conserver jusqu’au mondial russe en juin/ juillet prochain ! « Oui, cela avait été une belle réussite à l’époque et nous allons le conserver pour cet événement. Ainsi, nous y retransmettrons, de nouveau, les matches là-bas. C’est une très bonne chose pour Aubel et pour le club. Un grand événement à organiser. ».

Mais avant tout cela, le citoyen d’Aubin-Neufchateau évoquait l’affiche de demain face aux Ibériques de l’UCE Liège : « C’est une belle affiche face à une équipe très solide, redoutable derrière, mais je suis relativement confiant. Nous y avions été battus dans les dernières minutes, mais je souhaiterais surtout dire que l’on doit rester calme car pour rappel, nous nous sommes sauvés les 2 dernières années de toute justesse ! Certes, notre noyau est meilleur en qualité et en quantité, mais je sais que l’on évolue mieux contre des équipes qui jouent bien et qui ont un niveau de foot ».
À suivre dimanche donc.

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 20 janvier 2018.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel