Minuit Chrétiens

A Noël, dans les années 1950 et 1960, ceux qui participent à la messe de minuit à Saint-Jean-Sart se souviennent...

Ils attendaient le moment fort. Après l'ite missa est, l'ultime parole du célébrant, l'organiste entamait les premières notes du Minuit chrétiens...

Depuis le jubé, Joseph Stoolman remplissait alors l'église de sa voix de baryton

"Minuit, Chétiens, c'est l'heure solennelle

Où l'homme-Dieu descendit jusqu'à nous".

Il nous donnait des frissons. Nous repartions chez nous dans la nuit froide avec ce chant qui nous accompagnait sur le chemin.

C'est l'une des 1051 anecdotes publiées dans le livre "Saint-Jean-Sart, huit siècles sur les coteaux de la Bel". Il est encore temps de vous le procurer pour faire un beau cadeau de Noël.

Les commentaires sont fermés.