Aubel et Xhoffraix se sont neutralisés mais ce sont les hommes de Remacle qui ont le plus de regrets

Sur un terrain lourd mais en bon état, Aubelois et Xhoffurlains se sont neutralisés au marquoir et au classement. Xhoffraix a pris le 1er acte à son compte, mais Aubel aurait dû s’imposer en seconde mi-temps.

La rencontre aura finalement eu lieu sur le terrain en herbe et non sur le synthétique comme supposé. Si le marquoir n’a pas été actionné hier après midi, c’est surtout dû à un manque de

force dans les tirs des acteurs, mais surtout à Schopges qui a sorti 3 ballons très chauds, surtout face à Pelsser (60e) et Spierts 64e). Avant tout cela, Xhoffraix était bien plus étincelant avant les oranges, surtout quand Akdim (30e) manquait de conclure de près… Diffels n’était pas loin de la cible non plus à la 40e, mais ça filait juste hors cadre.

XHOFFRAIX À DIX

Les Aubelois revenaient avec une plus grande assurance après le repos. Ils jouaient plus haut, avec des ballons plus rapides et qui faisaient mal. Xhoffraix s’organisait, pliait, était même réduit à 10 à 11 minutes du terme, mais il ne rompit jamais ! Cela contentait Robin De-

marteau : « Le résultat est logique avec des occasions des 2 côtés. Il y avait une certaine intensité et les 2 équipes voulaient gagner. On ne marque pas au premier time dans nos moments forts, puis c’est vrai, après coup, Aubel a eu la 2e mi-temps pour lui. Mais je n’avais plus de point d’ancrage devant. Ainsi, on ne savait plus ressortir proprement. Mais bon, je voulais quelque chose pour ce match, je rentre avec un point. Je suis satisfait même si j’en aurais bien voulu trois ! Enfin, je pense que le 2e carton jaune de Samray est fort sévère ».

LE REPROCHE DE REMACLE

Face à lui, Michel Remacle restait aussi humble avec ce point. « Le seul reproche à faire est que nous ne sommes pas parvenus à mettre le bal-

lon au fond ! On n’était pas bien les 20 premières minutes, puis j’ai changé Kerff de position et Akdim a eu moins de liberté. Sur un tel terrain, on a proposé quelque chose. On n’encaisse pas et c’est la 3e fois de la saison ! Sur le match, je pense qu’il n’y a pas photo, mais nous aurions pu aussi nous faire punir sur la fin… Sinon, au 1er acte, on manquait d’appels, de profondeur et de vitesse. Cela a été corrigé après la pause. Mauclet fut plus à l’aise avec Pelsser à ses côtés. Mais bon, on sort une belle prestation, dommage de ne pas rentrer avec plus de points… ».

Avec ce nul, Aubel et Xhoffraix se neutralisent aussi au classement en restant englué en plein milieu. -

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 4 décembre 2017

AUBEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0

XHOFFRAIX . . . . . . . . . . . . . . . . . 0

Aubel: Leruth; Meunier, Roex, Willem et Smits; Mutsinzi, Kerff, Meyers, Nijhof (59e Pelsser) et Spierts (74e Pauporte); Mauclet.

Xhoffraix: Schopges; Diffels, Samray, Offerman et D’Haeseleer (73e Scherpereel); Zander, Freches (85e Jerome), Akdim, Annibale et Giet; Mayanga (61e De Sousa).

Cartes jaunes: Willem (3e), Diffels (42e) et Samray (59e).

Carte rouge: 79e Samray (2e jaune).

Arbitre: M. Windeln (Allemagne).

Les commentaires sont fermés.