Laurent Beckers a remplacé Jonathan Leruth qui s’est blessé

Blessé au quart d’heure de jeu, Jonathan Leruth, le portier aubelois, a dû céder le relais à Laurent Beckers, tout Capture d’écran 2017-11-07 à 07.45.38.pngsurpris de devoir monter au jeu et de retrouver le but, qui lui manquait depuis début octobre…

Relégué sur le banc depuis le duel à Amblève le 8 octobre dernier, Laurent Beckers, le gardien aubelois, a retrouvé le terrain dimanche à Flémalle, soit 5 matches plus tard…

Le kiné aubelois doit son comeback entre les perches à une blessure survenue en tout début de match à Jonathan Leruth, qui a télescopé un Flémallois lors d’un duel aérien. « Je ne m’étais pas rendu compte du problème de Jonathan », expliquait Laurent après les débats. « C’est vrai qu’il est mal retombé et s’est plaint de maux de tête et de vertiges auprès de Michel Remacle, qui m’a alors demandé d’aller m’échauffer. » Mais l’ancien portier titulaire des Herbagers pensait au départ à une blague. « Je n’ai pas cru directement Michel quand il m’a demandé de me bouger du banc. Je suis vite allé sur le terrain annexe et Tom Pauporté a juste eu le temps de me mettre 2 ou 3 ballons dans les gants que je devais monter au jeu ! » Bref, le genre de scénario jamais idéal pour un portier… « En plus, le premier ballon que je reçois provient d’un faux rebond… C’est vraiment un sale terrain là-bas ! Il y avait mieux comme premier ballon… » Mais Laurent a su reprendre son calme et ses esprits. « C’était 1-1 au quart d’heure lorsque je suis monté au jeu. Mais j’ai pris le 2 e but juste avant le repos. Il y a eu une grosse frappe que j’ai repoussée ; en a résulté un cafouillage qui s’est terminé par un but. Je ne savais pas faire grand-chose là-dessus, mais j’ai continué de m’échauffer durant tout le repos avec les remplaçants. J’étais mieux et bien chaud en seconde période et je pense avoir effectué un bon match dans des conditions pas évidentes. »

Laurent gambergeait un peu sur le banc. « Je n’étais plus habitué à cela depuis que Droeven est parti. J’ai effectué Capture d’écran 2017-11-07 à 07.45.56.pngun mauvais match face à Minerois et le coach avait ses arguments que je respecte. Ce n’est jamais évident de rester sur le banc et on attend son tour. C’est vrai que je viens de profiter de la malchance de Jonathan pour jouer, c’est ainsi dans le foot, mais je m’entends bien avec lui, il n’y a pas de souci entre nous. » Le gardien aubelois ne sait pas ce que la suite lui réserve car Leruth semble s’être rapidement refait de son choc après la rencontre : « Oui, tout se passait bien pour Jona après le match. Il est venu boire un verre après avec nous et il ne semblait plus se plaindre de douleurs ou de vertiges. Ce sera au coach à faire son choix pour la venue de Houtain dimanche… » Un fameux dilemme pour Michel Remacle ! 

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 7 novembre 2017

Commentaires

  • Une surprise à laquelle le portier Laurent n'était pas prêt de croire visiblement d'après son
    propre commentaire. Visiblement l'attention de Laurent n'était pas près de ses équipiers, sans doute la lassitude est-elle monté d'un cran chez le Kiné. Comme quoi, il faut peu de chose pour se retrouver au devant des débats... et fort heureusement, ce dimanche 05 novembre, Laurent était finalement bien présent, cela s'est vérifiez sur le terrain! Il ne lui faut pas 2 heures pour être sur les rails. Heureusement la blessure de Jonathan semble pas porter a conséquence pour sa suite. Le dilemme du choix appartient à l'entraîneur, et au staff technique. Chacun d'eux aura ses points forts, mais aussi les moins bons. Le segment des critères pour devenir un gardien complet, seul les professionnelles pourront se prononcer. En tout les cas, une marge de progression restera à faire pour les deux sans aucun doute. Autant Laurent a bien arrêté à Flémalle, autant il aura été distrait contre la Minerie!

    Je pense aussi, qu'il n'est jamais bon de laisser l'un ou l'autre trop longtemps à l'écart. Une saine concurrence est propice à progression. Une chance pour Aubel donc, de pouvoir aligner deux gardiens, qui se complète bien tout simplement.

    On encourage toute l'équipe. Allez les verts et blancs!
    Albert.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel