Jonathan Leruth: « Le football me manquait »

Il n’aura pas eu grand-chose à faire sur ce match face à Fize - contrairement à Banneux il y a semaine - mais il l’aura fait. Jonathan Leruth a, dimanche, passé une après-midi relativement calme. « Ils touchent le piquet en première mi-temps, j’ai un face à face à gérer où je touche le ballon avant que le défenseur ne le dégage et il y a cette sortie hors de mon rectangle où je prends le joueur et la jaune. A part ça… », note le portier.Capture d’écran 2017-10-31 à 08.38.34.png

Au final, il s’en sort donc avec sa première clean sheet de la saison, lui qui a pris la place de Laurent Beckers entre les perches depuis 4 matchs maintenant. « Mon objectif est d’être titulaire jusqu’au bout maintenant », lance-t-il. « Mais la concurrence avec Laurent est saine. On se connait depuis longtemps et ça nous permet de nous pousser plus loin. » Ce retour dans le onze de base lui fait du bien puisqu’il n’a repris le foot que cet été. « Pour être exact, j’ai continué à jouer pendant ces 4 années d’arrêt mais dans le jeu, que ce soit en P3 ou en réserve. Après tout ce temps, le football comme gardien me manquait et j’ai eu envie de reprendre, surtout que j’aime bien le niveau de la P1 », raconte-t-il.

Au début, ce ne fut pas toujours simple. « Les deux premiers matchs de préparation n’ont pas été faciles », grimace-t-il. « Il fallait que je retrouve de l’explosivité dans les jambes. Le placement, les sorties, les réflexes, c’est quelque chose qui reste et ne se perd pas. Résultat, pour mon jeu de jambe, j’ai beaucoup travaillé avec des exercices spécifiques en la matière. Ca porte ses fruits aujourd’hui. » On a pu le voir avec quelques sorties hors de ses bases. « C’est quelque chose que j’aime bien. J’ai toujours joué haut. Mais je dois bien anticiper les possibles frappes. Quand je vois que l’adversaire lève le nez, je recule rapidement pour ne pas être lobé. » Quitte à prendre une jaune de temps en temps. -

JULIEN DENOËL dans LA MEUSE VERVIERS du 31 octobre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel