Battu, Aubel vient de prendre 1 point sur 9

Amblève a une nouvelle fois confirmé qu’il sera bien difficile de venir lui prendre des points sur son terrain. Cette fois, c’est Aubel qui en a fait les frais. On retiendra le nouveau triplé de Melvin Lafalize, l’inespérée troisième place des promus germanophones après 7 journées et le 1 sur 9 des Aubelois.

Michel Remacle, l’entraîneur d’Aubel, l’a humblement reconnu après la rencontre : il a été surpris par le dispositif à 3 défenseurs centraux employé par Amblève. « C’est quasiment la seule équipe que je n’avais pas encore vue et je ne m’attendais pas à ça. » Ce sont pourtant ses joueurs qui ont ouvert le score très vite via Mauclet, avant que les Amelois ne recollent puis passent devant peu avant le quart d’heure, via des réalisations de Lafalize et de Schonbrodt contre son camp. Mauclet faisait ensuite parler son talent pour remettre les équipes à égalité, mais c’était sans compter sur le réalisme de Lafalize, qui allait donner la victoire aux siens en deuxième période avec deux nouveaux buts, s’offrant ainsi un triplé (4-2 score final).

Avec ce nouveau succès à domicile (10 points sur 12 jusqu’à présent), Amblève confirme qu’il sera bien difficile à venir battre chez lui et prend place sur le podium, à une seule petite unité de la première place. Qui aurait parié là-dessus en juillet ? Personne, sans doute…

« Ce dimanche, on a fait ce qu’on était capable de faire et mon bloc a vraiment bien défendu. À 3-2, on n’est plus beaucoup sorti, mais je pense qu’au niveau des occasions, on en a eu plus que nos adversaires. On a désormais 14 points et, au vu de nos matchs de préparation, c’est inespéré », souffle Boris Dome, occupé à réussir ses débuts de coach au sein de l’élite provinciale.

Du côté d’Aubel, après une très bonne entame de championnat, on rentre dans le rang avec le bilan en cours d’1 point sur 9 et les 10 buts encaissés sur les trois derniers matchs.Capture d’écran 2017-10-09 à 09.50.47.png

« On peut être frustré sur le penalty concédé et sur le 4-2, mais c’est de notre faute. C’est aussi peut-être le match où on s’est créé le moins d’occasions. D’une manière générale, cela a été du foot comme je l’aime, avec de l’intensité », reprend Michel Remacle, qui a changé de système en cours de match. Le passage en 3-5-2 lui a d’ailleurs bien plu. « C’est peut-être quelque chose qu’on va approfondir. » 

OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 9 octobre 2017

AMBLÈVE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

AUBEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2

Les buts: 3e Mauclet (0-1), 10e Lafalize (1-1), 13e Schonbrodt csc (2-1), 22e Mauclet (2-2), 47e Lafalize sur pen. (3-2), 68e Lafalize (4-2)

Amblève: Mertes, Stellmann, Miessen, De Zorzi, Heukemes, Piette, Bongartz (89e Deville), Williot, Veithen, El Abbadi (74e Goenen), Lafalize (79e Roggemans)

Aubel: Leruth, Schonbrodt (26e Van Hoof), Roex, Simons, B. Boujjia, Mutsinzi, Meyers, Meessen (69e Ernst), Mauclet, Spierts, Pauporte

Cartes jaunes: 13e Leruth, 24e Veithen et Schonbrodt, 38e Meessen, 54e Miessen, 68e Mutsinzi, 92e Deville Arbitre: M. Sayoud

Express

Jabo Mutsinzi suspendu, Jonathan Leruth de retour

Suspension.

Jabo Mutsinzi, le capitaine aubelois, a pris sa 3 e jaune et manquera la prochaine rencontre.

Leruth.

Jonathan Leruth, qu’on a connu en P1 avec Minerois il y a quelques années, a fait son retour entre les perches au plus haut échelon provincial. Il a relayé Laurent Beckers, peu convaincant les dernières semaines, dans le but aubelois. Nous y reviendrons.

Deville. Le jeune Gary devait débuter la rencontre dans les rangs d’Amblève mais des crampes au ventre ont obligé Boris Dome à revoir ses plans juste avant le coup d’envoi : il a titularisé Gino Stellmann en défense centrale et a fait avancer Julien Williot d’un cran.

Match dans le match. Le duel que se sont livrés Julien Williot et William Mauclet a été l’une des clés du match. 

O.D.

Les commentaires sont fermés.