Les Spadois déjà au pied du mur

Journée 3 et déjà une énorme pression sur les épaules de Spa. Ayant loupé leur début de saison en n’arrivant pas à accrocher Hannut, ni battre Ensival (deux équipes qui joueront le top 5), les troupes de Bruno Dagnely se doivent de réagir lors de la venue d’Aubel (S. 21h). « Nous avons vraiment raté le coche lors de la venue d’Ensival il y a deux semaines et, même si on ne va pas refaire l’histoire, il est clair que cela rend la suite des opérations compliquées avec la pression au moment de recevoir Aubel », explique le coach des Bleus.

Capture d’écran 2017-09-16 à 08.51.22.pngCar, pendant que les Thermalistes se posent des questions, d’autres enchaînent les victoires pour prendre confiance à l’image d’une équipe d’Aubel qui a pleinement rentabilisé son calendrier favorable. « Une remise au point contre Alleur (0 sur 2) puis un match facile contre Visé (0 sur 2), nous sommes clairement dans le tableau de marche logique de notre groupe et on sait que ce déplacement à Spa sera le premier test. Les locaux ne peuvent pas perdre et nous serons privés de quelques joueurs mais ce ne sera pas une excuse. Pouvoir les mettre 3 victoires derrière nous serait évidemment la bonne nouvelle de ce début de saison », lançait Christophe Hougardy.

D'un article de DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 16 septembre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel