Cécile Hubin remplace Léon Stassen

Il y a encore du changement à Aubel. Alors qu’il y a quelques mois, Benoît Dor-thu annonçait son retour avec sa candidature comme bourgmestre pour les prochaines élections à la place de Jean-Claude Meurens, c’est cette fois Léon Stassen qui quitte la politique aubeloise. Il démissionne dès maintenant de son poste de président du CPAS où il sera remplacé par Cécile Hubin. Ces deux décisions sont-elles liées ? Non, selon les deux parties.

Surprise à Aubel. Après plus d’une dizaine d’années de dévouement pour la commune, Léon Stassen, actuel président du CPAS (Centre Public d’Action Sociale), démissionne.

Sa décision sera effective lors du prochain conseil communal du 11 septembre.

Alors que la décision de nommer Benoît Dorthu – ex-échevin et actuel président du MR local – comme futur candidat bourgmestre de la liste Aubel Demain pour les communales avait fait du grabuge en interne, Léon Stassen assure que ce n’est pas la raison de son départ.

« C’est uniquement pour raison personnelle que j’ai décidé de démissionner. Je construis peu à peu une nouvelle vie. Mais il n’y a eu aucun souci avec le reste de la commune », affirme Léon Stassen.

Pour Benoît Dorthu aussi, le président du MR aubelois et future tête de liste, cette décision est prise uniquement pour raison personnelle.

« Je salue son dévouement pendant plus de 10 ans et son investissement pour la commune », assure-t-il.

Lors du prochain conseil du lundi 11 septembre, Léon Stassen sera remplacé par Cécile Denoël-Hubin.

La jeune femme âgée de 33 ans, coiffeuse de profession et maman de deux enfants, est une Aubeloise de souche.

La vie politique, elle connaît grâce à sa maman, Nicole Hubin-Beckers, qui fut elle-même conseillère communale aube-loise durant 18 ans.

Léon Stassen se dit prêt à lui donner quelques conseils sur des dossiers parfois complexes. Celle qui lui succède prendra également en charge l’échevinat de la Culture ainsi que la bibliothèque. 

MARYSE BAGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 7 septembre 2017

Commentaires

  • Il aurait compris ? Sans lui, c'est encore moins de social et d'ouverture dans cette commune si élitiste et si fermée. C'est dommage.

  • Bien plus que dommage : c'est même franchement triste !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel