Les points-nœuds à vélo débarquent

Après Plombières, Aubel se lance dans ce maillage de voiries existant déjà dans une partie de la Wallonie, le réseau points-nœuds vélo va bientôt arriver chez nous. Cette autre façon d’aborder les balades à vélo va bientôt voir le jour à Aubel qui voulait, avec Welkenraedt et Plombières, avoir une liaison logique vers la Hollande, l’Allemagne et notre région.

Alors que le premier tronçon points-nœuds a été inauguré à Tilff en mars dernier pour la province de Liège, d’autres communes sont prêtes à sauter le pas. Chez nous, plusieurs communes ont déjà montré leur intérêt. Ce lundi, c’était au tour de la commune d’Aubel de voter, à l’unanimité, pour ce nouveau projet et pour un partenariat avec la province de Liège afin de compléter l’offre de Plombières. Mais les points-nœuds c’est quoi ? C’est un maillage dense de voiries qui se croisent à des carrefours numérotés, appelés points-nœuds. Ainsi, à chaque carrefour, une balise vous indique le numéro du carrefour et les directions possibles vers les numéros suivants. Chaque maille du réseau fait en moyenne de 5 à 8 km de longueur, ce qui permet de réaliser des boucles pouvant atteindre les 30 kilomètres. « Il y avait déjà un projet du côté de la commune de Plombières, explique Freddy Lejeune, l’échevin du Tourisme de la commune d’Aubel. On voulait pouvoir l’étendre sur Aubel et Welkenraedt pour avoir une logique de liaison avec la Hollande, l’Allemagne et notre région », poursuit encore l’échevin.IMG_2233.PNG
Mais ce n’est pas le seul intérêt pour la commune aubeloise. Les réseaux à points-nœuds, cette une autre façon d’aborder les périples à vélo que par le RAVeL. Il en existe déjà beaucoup en Flandre où ils ont été imaginés. « Il y a déjà les points-nœuds en Flandre et nous accédons déjà à la Flandre via Hagelstein. C’est pourquoi nous étions également demandeur de ce projet provincial », raconte Freddy Lejeune.


DÉJÀ UN PROJET PÉDESTRE

Ce lundi soir, lors du conseil communal, on en était qu’à la toute première phase du projet. Il va désormais falloir attendre quelque temps avant de pouvoir en profiter. « On termine déjà le projet des points-nœuds pédestres qui se déroule par phase, mais qui devrait bientôt arriver chez nous. On espère qu’il arrivera encore cette année pour l’ensemble de la région. En ce qui concerne les points-nœuds à vélo, c’est un projet complètement distinct. C’est plus entre Aubel, Plombières et Welkenraedt. On verra quand cela se fera », conclut l’échevin.
MARYSE BAGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 9 août 2017.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel