Le fils de l’imam radical de Dison s’apprêtait à commettre un attentat

Sohaib Amaouch est en IPPJ depuis août 2016 à cause d’une vidéo d’appel au meurtre des chrétiens.

Révélations glaçantes. Des preuves accablantes ont été trouvées par les enquêteurs sur la messagerie de Souhaib Amaouch, le fils de l’imam radical expulsé de Dison en 2016, selon nos confrères d’RTL. On y aurait trouvé des messages échangés avec Tarik Jadaoun, l’un des djihadistes verviétois parti combattre avec l’État Islamique. C’est d’ailleurs ce dernier qui aurait commandé au Disonais l’assassinat d’un imam de Verviers.

Une page à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 juillet 2017.

Les commentaires sont fermés.