La route de la mort élaguée à Dalhem

Plusieurs arbres situés à quelques centimètres de la N608 entre Berneau et Warsage vont être abattus. Contacté par nos soins, Arnaud Dewez a confirmé cette information. « Les travaux vont commencer. Onze peupliers vont être abattus dans les prochains jours », ajoute le bourgmestre de Dalhem. Il faut dire que cette route a été le théâtre de nombreux violents accidents de la circulation. Le dernier en date, c’était il y a un peu plus d’un mois : deux Capture d’écran 2017-07-05 à 08.05.34.pngpersonnes avaient perdu la vie suite à la chute d’un arbre sur leur véhicule. Le conducteur était décédé sur place. Quant à la passagère, elle avait été emmenée à l’hôpital de la Citadelle à Liège où elle avait succombé de ses blessures. Il s’agissait d’un couple d’Aubel qui rentrait à son domicile. Quelques jours plus tôt, un autre conducteur avait soudain été ébloui par le soleil avant de s’encastrer dans un arbre. Les dégâts matériels étaient considérables.

Durant une dizaine de jours l’entreprise Frenay, désignée par le SPW, va ainsi s’atteler à déraciner ces peupliers afin qu’ils fassent partie de la (triste) histoire ancienne de la commune de Dalhem. Ce qui signifie que la N608 sera également fermée à la circulation durant cette période de coupe. « À la mi-juin, trois branches de grande dimension sont tombées sur la voirie, malgré l’élagage préventif réalisé et la météo clémente. Mais la réunion pour valider le projet était fixée bien avant la chute de ces branches. Cela n’a fait qu’accélérer le processus d’abattage. L’accord date en fait du 23 juin. Il s’agit d’un accord global pour le projet de réaménagement de la N608 entre Berneau et Warsage comprenant notamment l’abattage de onze peupliers existants mais également la plantation d’un nouvel alignement d’essences plus résistantes en compensation », précise encore Arnaud Dewez.

YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 5 juillet 2017

Commentaires

  • Ne serait-il pas possible de faire passer le tour de France par la N 605 : Aubel ; Warsage ; Berneau ? Quand je vois comme l'on répare les routes les nids de poules les nids de moineaux lors du passage du tour de France cycliste ( A juste titre pour la sécurité ) je pense que l'on pourrait aussi penser à la sécurités des gens qui empruntent cette voie . N'y a-t-il pas eut assez de taules froissées :m de blessés de tués avant que l'on prenne la décision de couper ces arbres pourris qui ont provoqués la mort de ces 2 malheureux Aubelois .Les arbres abattus c'est un demi-mal car la route !!! depuis 40 ans que je l'emprunte JAMAIS elle n'a été réparée en profondeur . Jamais je n'ai vu un motard l'emprunter , encore moins de cyclistes ce serait suicidaire tellement les bords sont le reflet d'une piste de brousse Africaine ! Souhaitons que la génération future puisse rouler sans le risque d'être blessé encore moins d'être tués sur La route de la mort élaguée à Dalhem

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel