À 79 ans, Nelly affronte la chaleur pour jouer

A l’occasion de la journée mondiale du jeu, ce samedi, jeunes et moins jeunes ont investi la maison de retraite au- beloise La Kan pour y partager divers jeux de société avec les résidents. Avec une invitée surprise et pas vraiment désirée : la chaleur ! Ce devait être une grande fête intergénérationnelle, mise en évidence dans le cadre de la journée mondiale du jeu. Car tout avait été préparé pour que les résidents de la maison de retraite La Kan à Aubel puissent accueillir jeunes gens et adultes venus de l’extérieur et comparer leur adresse à différents jeux de société. Hélas, avec près de 35 degrés sous les parasols, bien peu de pensionnaires ont pu quitter leur chambre.

À LA MAISON DE RETRAITE

Nelly Detry a pourtant affronté soleil et visiteurs de bonne grâce. Elle nous explique pourquoi : « Je viens juste d’avoir 79 ans et je séjourne ici depuis près d’un an. On fêtera d’ailleurs ma première année dans deux semaines exactement. Je sais que la ludothèque vient régulièrement ici mais je n’y ai jamais participé car je manque d’air lorsque ça se déroule à l’intérieur. Or, aujourd’hui, vu le beau temps, l’activité se déroule en plein air. Donc j’ai décidé d’y participer même si ce n’est pas trop recommandé pour moi non plus vu la canicule. Je trouve juste dommage qu’il n’y a pas plus d’enfants pour partager notre après-midi... »

LOIN DES SMARTPHONES

De fait, la grand-maman qu’est Nelly apprécie chaque visite de ses petits-enfants comme celle d’autres jeunes d’ailleurs. « J’ai deux petits-enfants de presque 14 et 12 ans dont je me suis occupée depuis qu’ils sont nés. Et puis j’en ai eu aussi, des enfants. Donc on sait ce que c’est et on apprécie leur présence, leur contact, leurs rires et leur spontanéité ». Et d’encore souligner le fossé qui se creuse entre les générations : « Au jour d’aujourd’hui, les jeux électroniques conduisent à une sorte d’isolement et privent de contacts sociaux. On le voit dans ce genre d’activité, les jeunes ne sont pas toujours heureux de perdre... Et nous, les « vieux» on se sent un peu mis de côté face à leurs activités favorites avec tablettes, ordinateurs et autres smartphones. »

 F.H. dans LA MEUSE VERVIERS du 29 mai 2017

Les commentaires sont fermés.