Marlène Wintgens est à Aubel le dimanche,

Michel Remacle était à la recherche d’un kiné pour la saison 2016-2017 et son ad- joint, Vivien Forthomme, via Facebook, a lancé une annonce à laquelle Marlène Wintgens (23 ans), alors citoyenne de Thimister, a répondu favorablement.

« J’avais envie de prendre de l’expérience dans le monde du football et vivre surtout une nouvelle aventure et un nouveau challenge », clamait-elle. « Et je suis très satisfaite que le staff d’Aubel ait fait appel à mes services car cela se passe très bien. Le groupe est bien, sympa et très respectueux à mon égard » Évidemment, elle est également fort prise par son boulot à la clinique Ste-Elisabeth, mais aussi dans son nouveau cabinet qu’elle vient d’ouvrir à Xhendremael, là où elle vit en ménage avec son compagnon, un cycliste professionnel ! Le non moins connu Antoine Warnier (Wallonie Bxl Groupe Protect) ! « J’ai été moi-même cycliste et ancienne championne de Belgique en juniors à 18 ans ! C’était en 2011 », ajoutait encore Marlène. « J'aime donc le sport, et le football également. Seulement, de par mon emploi du temps fort chargé, je ne sais venir que le dimanche avec l’équipe de Michel Remacle. Ce job me plaît. » Marlène arrive également une heure 45 avant le match. Elle effectue des massages légers, s’occupe des blessés. Elle reste également après la rencontre durant une bonne heure, là pour y faire des massages plus profonds dans les muscles.
« Ce n'est pas évident de goupiller mon emploi du temps du dimanche avec mon copain, qui a, lui aussi, besoin de massages. Mais comme on dit aussi souvent, ce sont les cordonniers les plus mal chaussés, si bien qu’Antoine ne bénéficie finalement pas trop souvent de mes services ».

En tous les cas, du côté d’Aubel, on se dit très satisfait du travail réalisé par Marlène car les jeunes loups courent comme des lièvres ! 

PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 12 janvier 2017 (dans le cadre d'une consacrée à la femme engagée comme kiné par le équipes de football).

Les commentaires sont fermés.