Beaucoup de régionaux de nos clubs de Kin-Ball iront au Mondial

2017 est une année de Coupe du Monde pour le Kin-Ball, un sport bien ancré en région verviétoise. On se souvient que, en 2013, lorsque la Coupe du Monde avait été organisée à Pepinster par les clubs d’Aubel, Herve et Welken- raedt en association avec la fédération, nos clubs régionaux avaient été les principaux pourvoyeurs des sélections nationales, tant masculine que féminine. Depuis lors, nos clubs régionaux continuent à dominer leur sujet dans les championnats nationaux. Ainsi, Aubel, qui domine chez les dames, a aussi réussi à prendre le meilleur chez les messieurs sur Herve, double tenant du titre, tandis que Verviers a remporté la Coupe de Belgique féminine 2016 et que Welkenraedt se distingue principalement chez les jeunes.

Bonne nouvelle, la délégation régionale sera à nouveau très importante lors du Mondial japonais l’automne prochain. On le sait, car les sélections ont déjà été effectuées, histoire de pouvoir organiser le voyage, aux frais des joueurs ! « 75´% des joueurs sélectionnés proviennent de clubs verviétois et cela n’est pas étonnant ! D’abord et d’un point de vue historique, la région verviétoise est le berceau de notre sport en Belgique. Ensuite, ces clubs trustent, chaque saison, les premières places des différentes compétitions domestiques (championnat national et Coupe de Belgique) », explique Geoffrey Randaxhe, le Directeur technique de la fédé. De fait, 6 des 8 dames sélectionnées sont actives dans un club régional et 6 des 8 messieurs sont aussi de chez nous. Sans oublier que les coachs sont aussi de chez nous. Et les objectifs seront élevés. « On veut atteindre les finales, tant que les hommes que chez les dames, et redevenir la première nation européenne. »

D'UNE PAGE D’OLIVIER DELFINO intitulée "Zoom sur les grands défis qui attendent nos clubs sportifs régionaux en cette nouvelle année" dans LA MEUSE VERVIERS du 11 janvier 2017

Les commentaires sont fermés.