Aubel ne respecte pas les quotas

Capture d’écran 2016-12-30 à 08.23.07.pngNos communes et nos centres publics d’action sociale (CPAS) ont certaines obligations concernant l’emploi de per- sonnes handicapées dans leurs administrations.

Ainsi, un arrêté du Gouvernement wallon du 27 février 2013 fixe un pourcentage de travailleurs handicapés que ces Capture d’écran 2016-12-30 à 08.27.28.pngcommunes et CPAS (ainsi que les provinces et les associations de services publics) doivent respecter. Ce pourcentage est de 2,5% de leur effectif au 31 décembre de l’année précédente. « Il n’y a pas lieu de prendre en considération les emplois réservés au personnel des services d’incendie, médical et soignant ni les travailleurs engagés sur la base de l’article 60, § 7, de la loi du 8 juillet 1976 organique des Centres publics d’action sociale », précise encore l’arrêté. Malgré cette obligation légale, quelques communes et CPAS de notre arrondissement n’ont pas respecté ces quotas d’après des chiffres provenant de l’organisme d’intérêt public AVIQ (Agence pour une vie de qualité) arrêtés au 31 décembre 2015. Sur les 54 administrations communales wallonnes en défaut, figurent ainsi celles d’Aubel, de Dison et de Stoumont.

Côté CPAS, celui de Spa n’a pas satisfait à cette obligation de quotas comme 42 autres en Wallonie. D’autres CPAS de l’arrondissement sont également pointés du doigt pour ne pas avoir rendu réponse quant au nombre de travailleurs handicapés employés. Il en est ainsi pour ceux d’Aubel, Dison, Pepinster et Stoumont. 

A.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 décembre 2016

Commentaires

  • Ca ne m' étonne pas. Ce n'est pas la seule ''anomalie'' qui se passe dans la Fonction Publique, quelle qu'elle soit ( Fédéral, Régions, Communes ). Ca fait plus de 30 ans que je suis Fonctionnaire. Si vous saviez...

Les commentaires sont fermés.