• Football

    L'équipe première d'Aubel se déplace ce dimanche à 16 heures pour affronter l'équipe de Templiers dans le cadre du premier tour de la Coupe Jupiler.

    L'équipe B d'Aubel se déplace au même moment à Lontzen pour le deuxième tour de la coupe Ergo.

  • Un énorme stand sera installé à l’Abbaye pour que le public puisse se restaurer et s’abreuver

    Au menu : bières, cidre, fromages et burger

    Si le video-mapping débute chaque soir aux alentours de 22h-22h30, lorsque l’obscurité sera totale, le site ouvrira quant à lui ses portes dès 18h30. Et comme il faudra venir assez tôt pour s’assurer une bonne place de parking, petits et grands pourront dès lors, en attendant le grand show, déguster les différents produits de bouche et Capture d’écran 2016-07-29 à 06.47.43.pngs’abreuver en toute quiétude.

    Pour l’occasion, les Cidres Stassen, Herve Société et la Brasserie de l’Abbaye seront associés pour présenter une large gamme de produits de la région. Au niveau des boissons d’abord, Stassen vendra son cidre décliné en deux cuvées (blond et brun). La Brasserie proposera, elle, ses Val-Dieu : la blonde, la brune, la Grand-Cru, la triple et la Cuvée 800. Herve Société fournira les cubes de fromage Val-Dieu à savourer autour d’un bon verre. « Pour se restaurer, il y aura notamment le burger au fromage Val-Dieu. Les enfants ne seront pas négligés puisque des gaufres et des glaces seront également en vente », détaille Marin Bosquin, administrateur délégué de la Brasserie du Val-Dieu. Notez que le nouveau fromage de Herve « Senteur d’épices » sera à déguster pour la première fois. Quant aux tarifs, ils seront abordables. Le ticket sera vendu 1,70€. Pour boire, il faudra s’acquitter d’un verre : soit le galo- pin de 17 cl (1 ticket de caution), soit le verre de 33 cl de la Cuvée 800. Ce verre, non-remboursable, est une édition limitée. Le public repartira ainsi avec un souvenir de ces 800 ans de l’Abbaye. »

  • Val-Dieu : encore mieux qu’en 2013

    Fresques féeriques et illusions d’optique sur la façade de l’abbaye

    Dès ce vendredi et durant 31 soirs, les 800 ans d’histoire de l’Abbaye du Val-Dieu seront contés en son et lumière à travers un grand show exceptionnel à plus d’un titre. Le dernier spectacle du genre datait de 2013 et avait réuni au total 56.000 spectateurs sur le site de l’Abbaye aubeloise. On n’en attend pas moins de 100.000 cette année... si la météo est au rendez-vous.

    Les 800 ans d’histoire de l’Ab- baye du Val-Dieu à Aubel, ce haut lieu touristique de notre région, racontés en 30 minutes par les voix off de Patrick Ridremont et de Nathalie Papy : c’est ce que propose Tour des Sites Organisation à travers un spectacle son et lumière surprenant, intitulé « 800 reflets », mettant en évidence tous les contours architecturaux de la basilique du Val-Dieu, y compris le clocher. Les huit cents années d’histoire de cette abbaye seront évoquées à grand renfort de fresques féeriques et d’illusions d’optique projetées sur la façade du noble édifice. Après le franc succès du spectacle « Les Mystères de la Crypte », qui avait rassemblé quelque 56.000 personnes dans la cour intérieure de l’abbaye en août 2013, c’est un vidéo-mapping d’une tout autre dimension et aux effets époustouflants auquel auront droit les nombreux visiteurs durant 31 soirs, à partir de ce vendredi et jusqu’au dimanche 28 août.

    Lire la suite

  • Deux cigogneaux nés au Lac de Vireilles et très protégés. Il n'en fut pas toujours ainsi.

    Capture d’écran 2016-07-28 à 12.39.48.pngJean-Luc Henrard rapporte aujourd'hui dans le  Journal "L'Avenir" que les deux cigogneaux nés en mai à Virelles ont survécu et s'exercent même en vue de migrer vers l'Afrique. A l'Aquascope, on exulte.

    Les cigognes n'ont pas toujours bénéficié du même intérêt dans nos régions. Jugez-en par ce billet du Journal d'Aubel du 12 août 1897:

    Hécatombe de cigognes - Il s’est fait vendredi dernier une véritable hécatombe de cigognes dans les communes de Glons et de Sluse.
    Dérangés, sans doute, dans leur migration par l’orage de jeudi soir ou trop confiants, ces oiseaux étaient éparpillés sur les toits. On cite des individus qui en ont abattu jusque 25 pour leur part. A Glons seule, une trentaine sont tombés sous les plombs des habitants.
    On sait qu’en Hollande cet inoffensif oiseau est très respecté et à l’abri des coups. C’est ce qui explique la confiance qui lui a coûté si cher en Belgique.

    (Photo du site Aquacole.be)

  • Pour Julien Stassen: direction la Coupe de France

    Warnier rêvait secrètement du podium final du Tour de Wallonie. L’Othéen de Wallonie-Bruxelles s’est battu sur les 184 kilomètres de l’étape finale du Tour de Wallonie mais a été distancé dans l’ultime difficulté de la journée. Déçu.

    Place, désormais, à la Polynormande, ce dimanche. Comme son coéquipier Antoine Warnier, Julien Stassen retrouvera la Coupe de France sur laquelle leur coéquipier Baptiste Planckaert doit défendre son classement général et pourquoi pas reprendre la tête.


    D’un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 28 juillet 2016