Compétition provinciale de Stavelot    

Nouveau déplacement ce samedi 16 avril 2016 au Dojo de Stavelot pour 5 judokas du Club Aubelois. Dans la catégorie U11 Nicolas Bellemans était le seul à représenter le Club. Pour sa deuxième compétition celui-ci s’est hissé à la deuxième place du podium en affrontant des judokas ayant plus de compétitions à leur actif. Le courage et la volonté de Nicolas font de lui un judoka qui peut au fur et à mesure des compétitions peut envisager la plus haute place du podium.

Lisa Hougardy et Jonas Willemsens JW_LH_0002 - copie.jpeg

Dans la catégorie U13, nos deux complices Lisa Hougardy et Jonas Willemsens n’ont pas manqué au rendez-vous et ont montré leur volonté d’évoluer et de gagner. Jonas a terminé à une belle 3me place après avoir livré 3 beaux combats, une petite baisse de régime au dernier combat lui ayant fait perdre la première place, alors que celui-ci était plus fort que son adversaire. Lisa quant à elle a réalisé une belle prestation et a terminé à la première place. Sur les conseils de son coach et avec une rapidité d’exécution, elle a surpris tout le monde en mettant Ippon son adversaire après seulement 2 secondes de combat au terme d’une belle projection.

Matis Bouchat MB_0011 - copie.jpeg

Viennent maintenant les choses sérieuses avec les espoirs et les séniors. Ici représenté par Clément Dorthu et Matis Bouchat. Malgré des adversaires plus expérimentés, ceux-ci n’ont pas démérité. Que du contraire, à plusieurs reprises ils ont mis leur adversaire en difficulté mais la sensibilité et la peur de faire mal peut parfois jouer de mauvais tour. Malgré tout l’envie et la volonté étaient de la partie. Clément a terminé à la 4me place, quant à Matis il termine à la deuxième place.

Clément Dorthu CD_0004 - copie.jpeg

Le coach Vincent Straetmans est confiant pour la suite de la saison et souligne l’évolution de nos judokas en compétition et ne peut que se réjouir de l’avenir.

Freddy Hougardy

Commentaires

  • Bravo aux compétiteurs et compétitrices, et à leur Coach Vincent.

    Paul

Les commentaires sont fermés.