Noces d'or de Huberte et Léonard Ernst-Debougnoux

3 fils sur la petite photo et 3 belles-filles sur l'écran

C'est le voisin et ami, plus que l'échevin ou président du C.P.A.S. d'Aubel, qui a fait le discours de circonstance pour les noces d'or de Huberte et Léonard Ernst-Debougnoux.

Léon Stassen a rappelé un moment douloureux à Léonard (le décès de son père), mais la même année, il rencontrait  Huberte qui devint son épouse 3 ans plus. De cette union naquirent Léonard (junior), Sébastien, et après un incendie total de la ferme du Bois Rouge à Rémersdael, une nouvelle maison et un nouveau lit, René, le cadet. Trois belles-filles vinrent compléter la famille, bientôt suivie par neuf petits-enfants, dont Huberte et Léonard sont aujourd'hui les dévoués chauffeurs.

Les commentaires sont fermés.