• Victoire d'Aubel B

    Contrairement à ce que j'ai publié en premier lieu, AUBEL B a gagné!

    P3C

    Aubel B - Rechain B: 7 - 2

    Jouant contre l'avant-dernier de sa série, Aubel B a gagné largement son match de ce dimanche. 

  • Aubel est seul 2e après son succès contre Dison

    BASKET - PROVINCIALE 1

    Derby indécis jusqu’au bout

    Ce dimanche, Aubel et Dison-Andrimont s’affrontaient dans un choc qui allait permettre au gagnant de s’emparer seul de la 2e place. Et ce sont les locaux qui ont fini par émerger au terme d’une partie haletante (84-74).

    Il y avait du monde à Aubel ce dimanche après-midi. C’était la Saint-Nicolas du club et pour le derby opposant l’équipe fanion à Dison-Andrimont, une bonne chambrée était présente dans les gradins. La fanfare aubeloise, que l’on n’avait plus vue depuis la victoire en coupe de la Province face à SFX Saint-Michel la saison dernière, était de retour. Et au terme des 40 minutes, ce sont les Herbagers qui sont parvenus à prendre le dessus sur les Disonais. «C’est une superbe victoire pour nous », dit Alain Denoël, le coach aubelois. «La rencontre aura été très indécise durant les 3 derniers quarts-temps et ce derby aura été très disputé. Je pense que notre solidarité collective et notre intelligence de jeu auront été primordiales en fin de rencontre. Défensivement, nous nous sommes serré les coudes et offensivement, Marnette aura été monstrueux en plantant 15 points dans le dernier quart. Je soulignerai aussi l’expérience de Tion dans les 10 dernières minutes. Malgré un maximum de blessés et une marge de progression importante, nous n’avons que 2 défaites. Il faudrait être c… pour ne pas avouer que nous sommes un outsider pour le titre. » Dans le camp disonais, cette défaite n’est pas perçue contre une véritable contre-performance. « Nous avons été devant pendant 35 minutes », souligne Thierry Carton. «Nous avons connu 3-4 dernières minutes difficiles et nous ne nous en sommes pas remis. Cette défaite n’est pas dramatique car nous n’en avons connu que 3 alors que nous sommes allés chez tous nos concurrents directs. Nous sommes encore invaincus chez nous et on verra ce que nous serons capables de faire contre ces mêmes équipes lors du 2e tour. » Pour nos 3 autres équipes régionales, le week-end aura été mauvais car elles ont toutes connu la défaite. Spa s’est lourdement incliné face à Tilff (56- 77), alors qu’Ensival n’est pas passé loin de l’exploit face à Belleflamme (89-93 après prolongation). Enfin, Verviers-Pepinster, malgré une excellente réplique dans le 3e quart, ne sera pas parvenu à faire tomber Haut-Pré Ougrée (58-74). 

    CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 30 novembre 2015

    Lire la suite

  • Premier succès d’Aubel depuis le 25 octobre

    DIMANCHE DE « GALÈRE » POUR LES JOUEURS DE FIZE

    Même distantes de plusieurs dizaines de kilomètres, les deux formations empruntent un chemin identique semé d’embûches. Promues toutes les deux, elles ont du mal à faire leur nid en P1 après pourtant des débuts prometteurs. D’où l’arrivée de nouveaux coaches ne pouvant perdre des plumes au cours d’un choc de mal lotis peut-être lourd de conséquences… En attendant, les semaines se suivent et se ressemblent pour des Hesbignons perdant à nouveau le bénéfice de leur débauche d’effort dans l’ultime ligne droite. Tout comme contre Dison, voici huit jours. Avec le vent dans le dos, les Fizois prenaient néanmoins la 1re mi-temps à leur compte et ce renard des surfaces qu’est Marloye concluait un essai de Parthoens sur le poteau : 0-1. Et Larondelle de louper la balle de break à la 55e minute. Au fil du temps, on se disait que l’on en resterait là quand Galère montait subitement dans les tours. Non content de rétablir la parité (1-1, 85e), il mettait la défense adverse définitivement KO à soixante secondes du terme : 2-1. « Quel soulagement », s’exclame un Michel Remacle au bord des larmes. « C’est la récompense du travail de fous des gars aux entraînements. Il est clair que c’est notre condition physique qui a fait la différence. » « C’est avant le repos que nous aurions dû concrétiser nos occasions », indique un Antonio Battaglia énervé par un tel scénario. « À ce moment, nous manquons de réalisme puis le stress nous joue des tours en fin de match. » Aubel se donne un peu d’air dans le bas de classement avec ce succès face à un concurrent direct.

    Capture d’écran 2015-11-30 à 07.21.26.png

    Lire la suite

  • Choc pour la deuxième place

    BASKET – PROVINCIALE 1

    Belle bataille annoncée entre Dison-Andrimont et Aubel ce dimanche

    Avec 8 victoires en 10 rencontres, Aubel et Dison-Andrimont pointent à la 2 place du classement derrière Ninane. Et ce dimanche, les deux équipes se retrouveront pour un match au sommet qui risque d’être chaud.

    Malgré un effectif réduit depuis le début de la saison, Aubel est actuellement bien placé au classement avec une victoire de moins que Ninane, le leader de la série. Et demain, les hommes d’Alain Denoël auront la chance de recevoir Dison-Andrimont, à égalité de points au classement (début à 14h). Difficile de vraiment dégager un favori entre ces deux équipes. Mais on peut s’attendre à derby très très serré.

    « NOTRE EFFECTIF EST TOUJOURS DÉCIMÉ », CLAME ALAIN DENOËL (AUBEL)

    « Notre effectif est toujours décimé », clame Alain Denoël, le coach aubelois. « Baeten (mollet) et Demey (épaule) sont sur le flanc. Néanmoins, la dynamique est positive à l’heure actuelle. Offensivement, je peux à présent compter sur 4-5 joueurs pour être performant et défensivement, nous avons retrouvé une certaine assise.

    Mardi, nous avons joué en 1/8 e de finale de Coupe contre la P2 de Cointe (86-50) et jeudi soir, l’entraînement a été de qualité grâce à la présence de nos anciens redescendus en P3 Van Asch et David. Par rapport à notre adversaire, Dison-Andrimont a été pointé parmi les favoris par tous les observateurs et ils assument totalement leur rang ; ils n’ont pas de points faibles et quasi tous les postes sont dédoublés. Ils sont clairement les favoris pour ce match. » Pourtant, Alain Denoël y croit fermement. « Plusieurs de mes joueurs ont l’art de se transcender dans ce genre de rencontre, la gestion des émotions sera très importante… Notre public, qui devrait répondre présent, jouera également un rôle important. Une défaite ne serait pas dramatique. Par contre, si nous gagnons, nous ne pourrons plus nous cacher et devrons tenir notre rang d’outsider pour le titre ! »

    Lire la suite

  • « Les conditions de travail sont idéales »

    PROVINCIALE 3C : ÉTIENNE DRION A LE SOURIRE DU CÔTÉ D’AUBEL

    C’est avec beaucoup de joie qu’Étienne Drion a effectué son grand retour à Aubel. Après quelques semaines de travail et malgré une lourde défaite le week-end dernier (7-2 sur la pelouse de l’Étoile Verviétoise), le nouveau coach de la P3 des Verts est toujours aussi souriant. « Tout se passe très bien ici. Les conditions de travail sont impeccables, le matériel à ma disposition idéal. Quant au sérieux avec lequel fonctionne Michel Remacle, il permet à tout le monde de bosser sérieusement. Personnellement, j’adore sa manière de communiquer. Depuis quatre semaines, j’ai déjà pu voir une grande partie des troupes (P1, P3, U21) à l’œuvre. La concurrence est rude. Mais le positivisme est de mise ». Au classement général, les Aubelois figurent toujours dans le haut du panier. « Et ce, même si notre bilan de sept points engrangés sur douze ne reflète pas réellement notre manière de jouer. Dimanche dernier, nous menions 0-2. Nous avions le match en main. Mais l’arbitre a saccagé ce match avec des décisions farfelues. Il n’était pas du tout à la hauteur. Ainsi, nous avons été réduits à neuf. Dans ces conditions terriblement difficiles, il était vraiment très compliqué de conquérir les trois points de la victoire ».

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE VERVIERS du 28 novembre 2015

    Lire la suite