• Une maison en palettes recyclées

    UNE NOUVELLE FAÇON DE CONSTRUIRE 

    Construire une vraie maison avec des palettes de bois de récup’ en guise d’ossature. Non, il ne s’agit pas de l’œuvre d’un bricoleur du dimanche, mais bien de la très sérieuse entreprise Enersol à Battice (Herve) via son pôle d’entreprises Sénergies.

    Capture d’écran 2015-02-28 à 09.37.58.pngL’Aubelois Lazlo Ruwet présente ce projet novateur ce week-end au salon Jardin Expo aux halles des foires de Liège. « C’est tout nouveau, commence le porteur du projet chez Sénergies. Avec Enersol, nous avions déjà travaillé sur des modules pour des classes dont un prototype est chez nous, mais nous n’entrions pas dans les conditions pour répondre à l’appel d’offres du ministre des Bâtiments Scolaires de l’époque, Jean-Marc Nollet, qui privilégiait le bas prix au détriment de l’écologie. On a donc modifié le projet pour le proposer à d’autres domaines. »

    Le concept, baptisé FlexiWood, mise sur une construction modulable (à agrandir selon les besoins), économique, écologie, à finalité sociale et surtout basse énergie, mais qui peut intéresser un public pas spécialement sensible au développement durable.

    1.200 EUROS LE M2

    Pour faire bref, des modules en palettes recyclées de 6,5 x 2,7m sont assemblés et empilés pour créer une annexe ou carrément une maison avec étage. « C’est une vraie maison, d’où un prix de départ de 1.200 euros au m2 hors TVA, qui reste tout de même en deçà des prix pour l’ossature bois classique, tient à préciser Lazlo Ruwet. L’ossature est montée dans nos ateliers de Battice à partir de palettes usagées recyclées et retraitées qui viennent de l’entreprise à finalité sociale Les Gaillettes, aussi à Battice. Pour l’isolation qui est de 30 cm, on souffle dans les alvéoles de la cellulose de papier, donc on réutilise aussi. Le bois extérieur en dessous du bardage est aussi un matériel de récupération. »

    Capture d’écran 2015-02-28 à 09.38.13.png

    Une fois le tout monté et précâblé, l’entreprise vient déposer cet habitat original chez vous sur de simples plots ou pilotis, pas besoin de fondations. « En quelques heures seulement, c’est habitable », assure Lazlo Ruwet.

    Tout cela reste pour l’instant à l’état théorique puisqu’aucune « maison palettes » n’a encore été construite. Flexiwood espère séduire ce week-end à Jardin Expo des médecins qui voudraient d’un cabinet d’un autre genre ou encore des particuliers qui ont be- soin d’un espace supplémentaire du loisir ou un membre de la famille qui doit vivre à proximité, comme un parent senior. 

    Y.F. dans LA MEUSE VERVIES du 28 février 2015. 

  • Décès de Monsieur Joseph OGER

    LA MEUSE annonce le décès de Monsieur Joseph OGER (72 ans) de Aubel, décédé le 26/02/2015.

     

  • Deux matches à Aubel ce week-end.

    FOOTBALL – PROVINCIALE 2C 

    Aubel - Franchimont : dimanche à 15 h.30

    FOOTBALL - PROVINCIALE 3C 

    Aubel croisera le fer avec Richelle ce samedi à 15 h. Une rencontre capitale, tant pour le haut que pour le bas de tableau.

     

  • Aubel ne devra pas se louper à Liège

    BASKET - PROVINCIALE 1 

    Aubel ne devra pas se louper à Liège, avant-dernier du classement (dé- but à 20h). « Bosard s’est occasionné une grosse entorse à l’entraînement mardi et Lambot ne sera pas opérationnel à cause de douleurs au genou », dit Alain Denoël. « Il va falloir reprendre notre marche en avant si nous voulons accrocher les playoffs. J’attends une grosse prestation du trio Vanasch-Beckers-Baeten, un peu court ces dernières semaines. Il faudra aussi une prise de responsabilité de tous pendant 40 minutes face à une équipe de Liège, qui ne l’oublions pas, a battu SFX à domicile. On devra se méfier d’autant que notre bilan à l’extérieur est indigne. »

      

  • Aubel : 12ème édition du Jogging des Vergers

    Dimanche 01 mars

    Capture d’écran 2015-02-27 à 08.26.47.png9 km à la découverte de la campagne d'Aubel

    Org : Challenge L'Avenir.

    Départ à : 10:30

    Distance : 8,7 km

    Edition précédente : 798 participants.