Activités sportives

  • Aubel - Ensival : déjà un tournant

    BASKET – PROVINCIALE 1

    Capture d’écran 2017-09-23 à 10.18.00.pngDepuis la reprise, chaque semaine nous donne droit à un derby. Et celui de ce dimanche est clairement le plus chaud pos-sible, puisqu’il oppose les deux équipes les plus ambitieuses. D’ailleurs, les chiffres sont là avec Aubel (3 sur 3) qui reçoit un Ensival au bilan parfait avant son revers de la semaine dernière contre Hannut (D. 14h). Une rencontre entre formations taillées très clairement pour le top 5. « C’est notre premier vrai test », souligne d’ailleurs le mentor Herbager, Christophe Hougardy. « Un cran au-dessous de Spa dans notre évolution de complexité avec un adversaire complet et so-lide. On a bien travaillé sur ce que j’ai pu voir lors de leur revers contre Hannut et on sait que tout passera par la défense. Il ne faut pas les laisser prendre des shoots faciles sinon nous serons en difficulté. Comme tous les gros matches de la série, on ne peut pas encaisser 80 points. »

    Et si Aubel sera peut-être au complet (un doute subsiste concernant Riga), les Ensivalois le seront. « On a eu une excellente semaine d’entraînement pour corriger nos erreurs », lance un Christophe Hauglustaine qui n’a pas visionné son adversaire. « Ils n’ont pas tellement changé depuis l’an dernier (NDLR : Quand même !) puis, l’important, c’est nous et notre jeu. On doit retrouver de l’adresse. Ce sera la clé de la rencontre avec le rebond où nous devons absolument nous faire violence. C’était déjà notre péché mignon la saison dernière et il faut le solutionner. »

    Mais, pour débuter ce dimanche, à 11h, c’est Verviers-Pepinster B qui ouvrira le bal. Et là aussi, le moment sera important pour le groupe de Massot. Car, si le derby décidera si Aubel prend le large ou pas, la venue des jeunes promus de Saint-Louis déterminera si les Pepins s’extirpent du fond de classement ou s’ils y restent finalement englués suite à leur revers des deux dernières semaines. Une rencontre dans les cordes des Pepins à condition de contrôler le tempo et de ne pas laisser les jeunes Liégeois mettre des paniers faciles. 

    D.W. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2017

  • Laisser Amay au moins à neuf points

    Capture d’écran 2017-09-23 à 10.12.18.pngAprès la démonstration de la semaine dernière face à Ougrée, Aubel s’apprête à faire un long déplacement vers Amay, qui n’a plus rien à voir avec l’équipe du 1er match de championnat. Merci au mercato… « C’est vrai, pas mal de joueurs qui étaient partis, sont donc revenus entre-temps à Amay », explique Michel Remacle. « Amay vient de prendre une claque, mais l’objectif d’Aubel sera de laisser au moins 9 points entre eux et nous ! Et si on gagne, on les pousserait à 12 points. C’est un concurrent direct d’Aubel et nous ne devons pas laisser passer l’aubaine. Ne croyons pas que cela va se passer tout seul. Au-bel devra être conséquent et bien concentré sur son sujet. » 

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2017

    Lire la suite

  • Aubel-Thimister-Stavelot a la cote.

    Décidément, les participants à Aubel-Thimister-Stavelot (ex-Liège La Gleize) réussissent bien sur la scène internationale. Thomas Pidcock, lauréat de la Philippe Gilbert Juniors en 2016 et du chrono par équipes à Thimister en 2017, 2e du classement général final, a remporté le titre de Champion du Monde Juniors de contre-la-montre. Chez les U23, c’est le vainqueur final de l’édition 2016, le Danois Mikkel Bjerg, qui a endossé le maillot arc-en-ciel à Bergen (Norvège).

  • Les six clubs verviétois sont aux six premières places !

    Les six clubs issus de la région verviétoise présents en P1 trustent les six premières places au classement général après quatre journées de championnat ! Avait-on jamais connu ça ? Si oui, cela remonte à très loin… Toujours invaincus, Minerois et Raeren-Eynatten mènent la danse, suivis de près par Amblève, Aubel, Xhoffraix et Dison. Où vont s’arrêter nos six clubs, qui ont tous gagné le week-end passé, autre fait rare ? Le plus loin possible, on espère, même si le chemin est encore très long avant de pouvoir envisager des places d’honneur et/ou une montée en D3 amateurs. Cela nous change en tout cas de la morne saison 2016-2017, lors de laquelle seul Dison avait lutté pour les premières places, tandis que nos six autres représentants, à savoir Aubel, Minerois, Hombourg, Xhoffraix, Rae-ren-Eynatten et Weywertz, ont été mêlés de très près à la lutte pour le maintien. 

    O.D. (AVEC PAGO) dans LA MEUSE VERVIERS du 20 septembre 2017

  • La blessure de Julien Galère

    On a décelé une grosse entorse du genou à Julien Galère dimanche aux urgences à Eupen, mais Julien (en béquilles), qui avait entendu un craquement, devra se rendre ce vendredi à Tongres pour une IRM qui pourrait être plus précise.