Activités sportives

  • Aubel prêt à défier Vieux Campinaire

    Depuis quelques semaines, Aubel est sur une excellente dynamique. Les hommes d’Arnaud Lardinois semblent clairement avoir trouvé le rythme de la Régionale 2 et sont d’ailleurs invaincus dans les derbys liégeois durant ce 86FE778D-4080-485F-8EC4-D74AA348CC1E.jpegpremier tour.

    Mais ce dimanche, c’est un adversaire de haut niveau qui va se déplacer au « Green Temple ». En effet, les Herbagers risquent de souffrir face à Vieux Campinaire, 3 e du général avec un bilan de 8 victoires en 11 matchs. Pourtant, les Aubelois auraient tort de ne pas croire en leurs chances car ils pourraient revenir à égalité avec leur adversaire en cas de victoire (début à 14h30).

    « Les gars se sont bien entraînés cette semaine et sont prêts pour cette rencontre », explique Arnaud Lardinois. « Il faut savoir que cette équipe de Vieux Campinaire est très solide et est du même niveau que Morlanwelz. Normalement, elle est un cran au-dessus des autres. De notre côté, on ne va pas s’enflammer car on sait que ce sera un gros morceau. On devra être capable de contenir leur secteur intérieur qui est vraiment très costaud, tout comme leurs shooteurs. Ce n’est pas la 2e meilleure attaque de la série pour rien. » Arnaud Lardinois espère pourtant accrocher un gros à son tableau de chasse. « Nous serons à la maison et il y aura du monde car c’est la Saint-Nicolas du club dimanche », dit le coach aube-lois. « Il faudra faire sans Sacha Gorlé jusqu’à la trêve car il s’est occasionné une déchirure. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 8 décembre 2018

  • Mager a remis les pendules à l’heure

    Aubel n’a plus gagné depuis un mois, depuis 4 matchs plus exactement (2/12), et s’apprête à recevoir la défense la 5688393A-4DD2-42F4-B806-5ACD6FDA892C.jpegplus imperméable de la série (Ougrée), ce qui n’est certes pas un gage de confiance. Surtout que les Sérésiens ont un profil d’équipe tout à fait… exceptionnel ! Jugez plutôt : les troupes d’Alain Colomberotto ont cette particularité d’être la meilleure défense de la série avec seulement 13 buts concédés mais aussi… la plus mauvaise attaque de la division avec seulement 17 buts marqués ! Cela signifie qu’avec leur 6 e place au classement, les Ougréens ont l’habitude de remporter leurs matchs par un but d’écart…

    Michaël Mager, le mentor aube-lois, est prévenu et en est bien conscient : « C’est vrai, c’est une équipe qui encaisse très peu et qui ne marque pas beaucoup ! Je m’attends du coup à un match engagé, avec beaucoup d’intensité et Ou-grée, comme nous, aura à cœur de vouloir effacer le revers du week-end dernier, pour eux à Sprimont. » Dimanche dernier, Aubel avait revêtu le bonnet d’âne suite à sa défaite chez l’ancienne lanterne rouge qu’était Cointe avec aucune victoire à la maison ! « C’était bien une contre-performance », reconnait Michaël Mager. « Aubel a manqué d’humilité. On est allé là avec le gros cou, sans penser à se faire mal… J’ai dû remettre les pendules à l’heure cette semaine. J’ai parlé au groupe mardi car rien n’est fait au classement ! On a fait un gâchis et il va falloir récupérer ces points perdus… » Réponse dimanche vers 16h20.

    Lire la suite

  • Volley : derby wallon contre… Namur, ce dimancher

    En montant sur le terrain dimanche dernier, lors de la venue de Kalmthout, 4e du championnat, les filles de la Ligue B de volley avaient retrouvé leur tempérament de gagneuses ! Pourtant, la question se posait de savoir comment, elles avaient digéré la défait sévère infligée par Tchalou, le leader de la compétition, lors du match précédent.

    « C’était de fait, l’interrogation du jour, commentait d’emblée, Stef Dorthu. Je ne me tracassais pas trop, car j’avais pu constater qu’à l’entraînement, elles avaient surmonté leur déception. On n’a pas vu le vrai Aubel. On devra prendre notre revanche quand nous irons au Pays de Charleroi ».

    En attendant ce choc, les filles trouveront sur leur chemin d’autres Wallonnes, avec la venue de Namur ce dimanche à 18.00.

    Certes, cette équipe est dernière au classement, mais le président se veut prudent. « Je pense que cette situation, ne reflète pas la valeur de l’équipe. On devrait voir un bon match et j’espère que nos supporters seront au rendez-vous. La semaine dernière, ils avaient déserté le hall, notamment à cause du marché gourmand de Noël. » Ils avaient une bonne excuse….

    Ce dimanche-ci par contre, c’est au hall qu’on fait la fête… A vos agendas

  • Focus sur la reconversion de nos anciens coureurs cyclistes professionnels

    RESTER DANS LE MILIEU

    Les contacts établis majoritairement dans le milieu du sport réduisent fortement le champ des possibles une fois le vélo délaissé. Du coup, la majoritété se reconvertit dans le milieu du sport. « Pas spécialement par facilité, mais par passion », modère l’Aubelois Julien Stassen, qui embarque dès la semaine prochaine vers Calpe, toujours avec l’équipe Wallonie-Bruxelles, mais comme masseur-soigneur cette fois.

    D’un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 7 décembre 2018.

  • Nouvelles du vestiaire

    Galère peut de nouveau faire partie des choix de Michaël Mager après avoir joué 1h avec la P3 le week-end dernier. Pesser (dos) s’est entraîné mardi mais n’est pas fit et Meessen (adducteurs) a trottiné. « Par contre, Nijhoff s’est fait mal à l’épaule et devra se faire opérer en janvier », explique le coach.

     

    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 novembre 2018