Activités culturelles

  • Les Echos de la Berwinne étaient à Verviers

    La marche aux flambeaux, dans le cadre du centenaire de la fin de la guerre 1914-1918, a rassemblée entre 200 et 300 personnes à Verviers ce samedi. Le cortège a pris le départ rue aux Laines, est passé par les différents monuments avant de rejoindre l’Harmonie. Il était majoritairement composé de jeunes issus de différents mouvements de jeunesse verviétois, mais également d’associations patriotiques, de représentants politiques et de simples citoyens. Tout le long du parcours, le cortège était accompagné par l’harmonie aubeloise des Échos de la Berwinne.

    A.F. (dans LA MEUSE VERVIERS du 12 novembre 2018.

  • Les Échos de la Berwinne à la Grande marche aux flambeaux de Verviers

    Le départ de la marche aux flambeaux de Verviers devrait être donné le 10 novembre vers 16h45 et on attend, outre des politiques, des membres de mouvements patriotiques et de jeunesse, mais aussi de simples citoyens. Pas moins de 250 flambeaux seront à leur disposition. Mais aussi des coquelicots symbolisant les morts au combat et des loupiotes LED pour les plus petits. La marche devrait partir de l’École polytechnique (rue aux Laines, 69), faire arrêt au square Albert I er , rue Xhavée, où l’on prendra la parole. La marche, qu’accompagnera l’harmonie aubeloise des Échos de la Berwinne devrait durer environ une heure et demie et se clôturer par un verre de l’amitié vers 19h, à l’Harmonie.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2018.

     

  • Rencontre Plaisir et Création

    Le week-end prochain, Christelle Wyzen-Wuidart et son amie An Lemmens, organisent une EXPO à laquelle vous êtes cordialement invités.
     
    Elles mettront en vente les oeuvres qu'elles ont réalisées pour l'occasion au profit de Cap2Sports, l'asbl revalidation par les sports du CHU d'Esneux qui s'occupe notamment de mon frère Luc.
    L'oeuvre maîtresse, un assemblage de ronds rouges fixés avec des aiguilles d'acupuncture, sera vendue aux enchères, c'est à dire que la personne qui donnera le prix le plus élevé pour la fin du we l'emportera. La totalité de la somme récoltée sera versée à Cap2Sports.
     
    Si vous ne pouvez venir au vernissage, passez tout simplement nous faire un p'tit coucou samedi ou dimanche et vous promener dans les Fagnes alentours.
     
    Il n'y a bien sûr aucune obligation... Ça se passe à la Brasserie Peak (au plus haut point de la Belgique)

  • Un musée au Val-Dieu ?

    Dans le cadre de l'article qu'il consacre à la création d'un musée du jouet à Herve dans LA MEUSE VERVIERS du 2 novembre 2018, YVES BASTIN demande à FREDDY JORIS, historien, ancien patron de l’Institut du Patrimoine Wallon, s'il n'y a eu un projet de musée à Val-Dieu ?

    Si, mais cela n’a pas été très loin. Thomas Lambiet m’avait fait visiter l’abbaye avec les occupants actuels et le comité gérant les lieux. Il avait en tête de faire un écomusée dans ces belles salles vides. Je lui avais dit que c’était dans les missions de l’Institut du Patrimoine Wallon d’aider à concevoir un projet d’aménagement, en précisant que cela mobilise des forces humaines : on mobilise vite une personne pendant un mois pour un tel projet. Mais pour cela, il me fallait une demande officielle en bonne et due forme. De plus, Thomas Lambiet n’était pas le décideur. Le courrier n’est jamais venu. Je pense qu’à l’abbaye, on n’y tenait pas trop. Mais il y avait moyen de faire quelque chose là-bas. D’autant que les visiteurs sont nombreux à l’abbaye. Ce serait bien de relancer l’idée.

  • LES MAÏEURS D’A PIACERE

    La petite phrase de la semaine, on la doit à Robert Ortman, chef du chœur d’A Piacere, un ensemble vocal verviétois : « Chanter dans A Piacere, vous donne de fortes chances de devenir bourgmestre ! Marie Stassen et Patrick Thevissen en sont la preuve ». En effet, les deux choristes sont respectivement devenus bourgmestre de Plombières et maïeur de Lontzen ! Comme quoi, la musique mène à tout…

    "LA MEUSE VERVIERS" du 27 octobre 2018.