Aubel

  • Vague de vols dans les vestiaires : la résistance s’organise. À Aubel, les caméras ont déjà été utiles.

    Si les autres clubs de la région n’ont pas été touchés, le problème n’inquiète pas moins pour autant. « On en parlait mardi à l’entraînement », avoue Vincent Heins, le coach de Ster-Francorchamps. Dans des clubs comme Ster, RaerenEynatten ou encore Capture d’écran 2018-11-15 à 07.55.29.pngWeywertz, les vestiaires sont à vue des joueurs qui s’entraînent. À Rechain, le nombre important d’équipes fait que les vestiaires sont toujours occupés.

    Aubel semble également armé à toutes éventualités avec 11 caméras installées lors de la construction du tout nouveau bâtiment. « C’est un fameux investissement mais il est nécessaire », juge Marc Duthoo, le président du club. « D’abord car elles sont assez dissuasives et qu’elles permettent d’être visionnées jusqu’à trois mois après les faits. » Et il avoue qu’elles ont déjà servi. « Un jour, quelqu’un a volé les chaussures et le téléphone d’un joueur. Grâce aux caméras, nous avons pu retrouver le coupable, contacter le club du joueur en question et il a tout ramené la semaine suivante. Je suis connecté en permanence à ces caméras. » Néanmoins, il avoue qu’il n’est quand même pas totalement à l’abri même si la situation géographique du club (en plein milieu du village) peut être un frein aux voleurs. « Avec ces nouveaux bâtiments, on a tout mis en œuvre pour que cela ne nous arrive pas. De plus, l’entraînement ne commence pas avant que le coach ne ferme la porte du vestiaire à clé. » Bien sûr, tous les clubs ne sont pas munis de caméras. Dans ce cas, il vaut mieux appliquer les conseils de la police. Il existe toujours des solutions pour que cela n’arrive pas dans votre club.

    D'une page d'ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 15 novembre 2018.

  • Travaux sur le N648 vers Battice

    Le service public de Wallonie et l'entreprise Baguette signalent que des travaux de réfection de voirie seront effectués sur la route d'Aubel vers Battice au delà de La Minerie jusqu'au fort de Battice à partir du 19 jusqu'au 23 novembre.

    La circulation sera par conséquent interdite sur ledit tronçon. Si des déviations seront installées pour les voitures à partir du rond point de La Minerie, les véhicules de plus de 7,5T devront obligatoirement emprunter la route de Merckhof pour rejoindre Henri-Chapelle.

  • Décès de Madame Maria Thérèse JACQUEMIN

    La famille annonce le décès de Madame Maria Thérèse JACQUEMIN, née le 26 décembre 1942 à Hombourg et décédée le 13 novembre 2018 à Verviers.

    La défunte repose à la chapelle ardente de la résidence La Kan, rue de la Kan, 26 à Aubel, où la famille recevra les visites ces mercredi 14 et jeudi 15 novembre de 16 à 18h.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière d'Aubel, aura lieu à 10h30 le vendredi 16 novembre en la chapelle de la Résidence La Kan à Aubel.

  • Travaux sur la route de Val-Dieu : mise à jour

    Le carrefour de Saint-Jean-Sart sera fermé à la circulation à partir de ce jeudi matin 15 novembre et ce pour une durée de dix jours.

    La circulation reste interdite de la partie d’Aubel jusqu’au carrefour de Saint-Jean-Sart.

     

  • Le projet de porcherie fait polémique

    Les riverains craignent des nuisances sonores et olfactives. Selon l’exploitant, il n’y a rien à craindre.

    Un projet de porcherie suscite le débat à Thimister. Xavier Schoonbroodt, un exploitant de la région, veut ouvrir une exploitation de 1600 porcs et affirme avoir pris toutes les mesures nécessaires pour éviter les possibles nuisances, mais certains riverains restent sceptiques. Le projet a reçu une première décision négative, mais l’exploitant a lancé un recours et une deuxième enquête publique a été ouverte.

    Un article de JEAN-CHRISTOPHE FERNANDEZ. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 14 novembre 2018.